Figures du génie dans l’art français (1802-1855)

Préface de Barthélémy Jobert

ISBN : 978-2-84050-951-6
Date de publication : 17/12/2015
Format : 210 x 280
Nombre de pages : 456
Informations : Relié – 200 illustrations couleur
39,00 €

La notion de génie est inévitable en histoire de l’art, mais que signifie-t-elle véritablement ? Son usage témoigne du jugement passionné de celui qui l’emploie, une démonstration de l’exceptionnalité quasi messianique du créateur. La première moitié duXIXe siècle représente un tournant dans l’histoire sémantique du génie : si le siècle des Lumières avait démontré le génie de certains hommes en faisant de cette notion une faculté, le romantisme la transcende ; le concept prend corps en devenant l’essence de l’artiste remarquable – il y a désormais des génies incarnés. Ce renouvellement du terme fut conditionné par la diffusion du savoir, mais aussi par les bouleversements politiques qui eurent lieu au lendemain de la Révolution française. La société du Consulat, gouvernement d’origine militaire en quête de pacification, revendiquait d’autres formes de « grandeurs » que les seuls hauts faits militaires ; la figure de l’artiste d’exception répondant parfaitement à ce nouveau type de modèles glorieux envahit dès lors les murs des Salons, les carrefours, ou les pages des revues illustrées.

En réunissant un corpus d’œuvres de ce premier XIXe siècle français, aussi bien célèbres qu’inédites, cet ouvrage analyse l’évolution du langage iconographique, notamment à travers le prisme des théories contemporaines émises par la philosophie, l’anatomie ou la médecine aliéniste. Les procédés iconographiques et stylistiques employés pour raconter et représenter une figure dite géniale résultent d’un choix : faire d’une admiration une vérité visible, lisible par tous. L’homme de génie se reconnaîtrait alors à sa vie hors normes, à son physique, ou son tempérament, autant de données susceptibles de renouveler l’imagerie des artistes. De l’enfant prédestiné à l’artiste malade, les figures du génie deviennent ainsi de véritables reliques culturelles dont s’empare un public avide de nouveaux héros.

Préface, par Barthélémy Jobert

Introduction

I - LE GÉNIE ROMANESQUE : HISTOIRE ANECDOTIQUE DE L’ART ET HISTOIRE DE L’ART ANECDOTIQUE

Chapitre 1 - Naissance du genre anecdotique

Le coup d’éclat de Molière lisant le Tartuffe chez Ninon de l’Enclos

Entre peinture d’histoire et scène de genre

Le génie en vogue

Chapitre 2 - De la craie au pinceau : un imaginaire illustré du génie enfant

Le don et l’éducation

L’enfant à l’œuvre

Le principe de foi dans la précocité du génie

FOCUS - Giotto ou l’enfant parabole

Chapitre 3 - Les arts sous l’empire de l’amour

La muse incarnée

L’invention de la Fornarina

Une histoire de l’art passionnée

Chapitre 4 - Le génie face à ses contemporains

Querelles et joutes d’artistes

Reconnaissance du mécène

FOCUS - Pierre-Nolasque Bergeret (1782-1863) – son œuvre : sa vie

Statut social d’un peintre des génies – Honneurs rendus et honneurs requis

Chapitre 5 - La mort du génie comme apothéose

Mort du génie à l’antique

Fortune des services funèbres au Salon

Vers une archéologie du sentiment

Chapitre 6 - La mort du génie contemporain, le déclin d’un genre ?

Le reliquat de Théodore Géricault

La mort héroïque de Lord Byron

Les adieux de Girodet ou les adieux d’une génération

 

INTERMÈDE - Préface de Chatterton d'Alfred de Vigny (1835)

 

II – GÉNIE PATHOLOGIQUE ET GÉNIE PATHÉTIQUE

Chapitre 7 - Le génie est un vautour

Autoportrait de la mélancolie contemporaine ?

Le supplice du Prométhée moderne

Le suicide par contagion

Chapitre 8 - Mélancolie et lypémanie

Le tempérament bilieux à l’épreuve de la médecine aliéniste

Nosographie moderne de l’aliénation mentale

La lypémanie, un trouble romantique

Chapitre 9 - Iconologie du génie mélancolique

Réflexions autour du portrait romantique

Le colorisme, une peinture de l’âme

Le génie créateur méditant dans l’atelier

Chapitre 10 - Du génie comme altération mentale

Le génie, un artiste malade ?

Du délire créateur

Chapitre 11 - Le Tasse romantique ou la folie comme muse

La conception du Tasse comme victime

La folie romantique du Tasse

Le rejet social comme code biographique

FOCUS - Paganini. Le génie et son mauvais démon

Les enfants de Faust – Niccolo Paganini, un virtuose à Paris – « L'inquiétante étrangeté » de Niccolo Paganini. – Paganini, un conte fantastique ?

Conclusion. La représentation du génie artistique, un art religieux?

Orientations bibliographiques. – Index des noms et des personnes représentées

Maître de conférences en Histoire de l’art contemporain à l’université Paris-Sorbonne, Thierry Laugée est spécialiste du romantisme français. Ses recherches et projets s’articulent autour de la construction sociale des images commémoratives, de l’engagement politique des artistes dans la...