Les Menus Plaisirs du roi (XVIIe-XVIIIe siècles)

ISBN : 978-2-84050-906-6
Date de publication : 30/05/2013
Format : 22X22
Nombre de pages : 130
21,00 €
Disponible

Les différentes facettes d’un département de la Maison du roi, les Menus Plaisirs, sont présentées dans cet ouvrage composé d’études rédigées à partir de sources souvent inédites ou peu connues. On y découvre l’importance d’une administration intervenant dans la vie quotidienne de la cour pour organiser des spectacles, d’autres divertissements et de somptueuses cérémonies religieuses. Le rayonnement de ces manifestations éphémères et la conservation de leur mémoire sont également abordés à travers la diffusion de livres illustrés et l’histoire des fonds d’archives. La personnalité exceptionnelle de Papillon de La Ferté n’a pas manqué d’être traitée avec, en particulier, le rattachement à l’institution qu’il servait de l’Opéra de Paris, l’Académie royale de musique, ce théâtre public devenant pratiquement à la veille de la Révolution une entreprise d’État. Enfin, l’association fructueuse des Menus Plaisirs et des Bâtiments du roi pour la construction des théâtres royaux et l’avènement des grandes fêtes de Versailles permet de préciser l’influence qu’exercèrent respectivement ces deux services dans la création artistique.

 

Table des matières


Avant-propos, par Agnès Magnien et Dany Sandron
Introduction,
par Pierre Jugie et Jérôme de La Gorce
**


Des oeuvres d’art aux pratiques documentaires : les Menus
Plaisirs et l’invention d’une mémoire administrative au siècle
des Lumières,
par Pauline Lemaigre-Gaffier


Les cérémonies de 1610 : sources archivistiques et imprimées,
par Marie Baudière
Livres et estampes de fêtes de la collection Doucet :
représentations et mémoires de la monarchie française,
par Lucie Fléjou


Le fonds des Menus Plaisirs : des Archives de la Couronne aux
Archives nationales,
par Pierre Jugie
Papillon de La Ferté (1727-1794), régisseur de la société de
cour,
par Raphaël Mariani


L’Académie royale de musique et les Menus Plaisirs dans la
seconde moitié du XVIIIe siècle,
par Solveig Serre


Quand les Menus Plaisirs et les Bâtiments du roi s’associent pour
servir la monarchie,
par Jérôme de La Gorce


Conclusion,
par Pierre Babelon
**
Orientations bibliographiques

Pierre Jugie, archiviste paléographe, docteur en histoire de l’université de Paris 1- Panthéon Sorbonne, est conservateur en chef au département du Moyen Âge et de l’Ancien Régime des Archives nationales, en charge du fonds de la Maison du roi. Il a été, avec Jérôme de La Gorce, commissaire de l...

Jérôme de La Gorce, directeur de recherche habilité au CNRS, est rattaché au Centre André Chastel/Laboratoire de recherche en Histoire de l’art (UMR 8150 : CNRS/université Paris-Sorbonne/Direction générale des patrimoines). Il enseigne à l’université Paris-Sorbonne.

Sur le même thème