Traditions narratives dans la sculpture du Karnataka

Les représentations épiques, l’enfance de Kṛṣṇa et autres mythes puraniques dans les temples hoysaḷa (XIIe-XIIIe siècles)

ISBN : 979-10-231-0564-3
Date de publication : 13/09/2017
Nombre de pages : 520 p.
39,00 €

L’art hoysala est surtout connu à travers trois monuments qui font partie des circuits touristiques du Sud du Karnataka à savoir Belur, Halebid et Somanathapur. Il existe pourtant un groupe de temples tout à fait exceptionnels, moins connus mais tout aussi remarquables aussi bien sur le plan architectural qu’iconographique.

Ces monuments sont construits sur un soubassement orné de plusieurs frises superposées, dont l’une d’elles présente un enchaînement narratif original mettant en scène les épopées, l’enfance de Kṛṣṇa et certains récits puraniques. Le Mahābhārata, jusqu’alors peu représenté dans la sculpture, connaît un développement inédit. Cet ensemble d’édifices unique en son genre est limité à la fois dans le temps, mais aussi géographiquement, puisque tous les temples sont situés au coeur du royaume hoysaḷa et ont été construits dans un laps de temps relativement court, à savoir un demi-siècle (1120-1268).

Replacer ce corpus particulièrement exhaustif dans le contexte plus vaste de la sculpture narrative méridionale – en comparant les représentations hoysaḷa avec, d’une part, des images plus anciennes datées des périodes cāḻukya et cōḻa, mais aussi postérieures en particulier dans la sculpture Vijayanagar et Nāyak – permet alors d’apprécier la spécificité du genre narratif hoysaḷa.

Note au lecteur

Abbréviations

Introduction

 

Présentation des monuments

 

Temple Cennakeśava à Belūr

Le site d’Haḷebīḍ

Le temple Hoysaḷeśvara

Le temple Kedāreśvara

Le temple Hūcheśvara

Le complexe Nāgareśvara

Le temple Vīranārāyaṇa à Beḷavādi

Le temple d’Amṛteśvara à Amṛtāpura

Le temple Mallikārjuna à Basrāl

Le temple Lakṣmīnārāyaṇa à Hosahoḷalu

Le temple Lakṣmīnarasiṃha à Jāvagal

Le temple Lakṣmīnarasiṃha à Nuggīhaḷḷi

Le temple Keśava à Somanāthapura

 

Le temple Cennakeśava à Araḷaguppe

Le porche du temple Someśvara à Bandaḷike

 

Analyse et thématiques iconographiques

 

Les mythes viṣṇuïtes et śivaïtes sculptés sur la frise de soubassement des temples hoysaḷa

Le Rāmāyaṇa dans la sculpture du Sud de l’Inde

Le Mahābhārata dans la sculpture du Sud de l'Inde

 

Conclusion

Glossaire

Répertoire des noms propres

Annexes

Remerciements

Table des matières

Index général

Index des lieux mentionnés

 

 

Rachel Loizeau a été chargée de cours à l’Université catholique de l’Ouest à Angers (2014-2017) en art indien (périodes ancienne et contemporaine). Ses recherches portent sur l’art narratif dans la sculpture du Sud de l’Inde et sur l’art hoysaḷa. Elle a publié des articles sur le Rāmāyaṇa en...