De la Scène au salon

Le modèle français dans la comédie allemande des Lumières

ISBN : 978-2-84050-836-3
Date de publication : 05/06/2012
Format : 16x24
Nombre de pages : 630
25,00 €

La comédie allemande des Lumières s’est développée à partir de 1740 sous l’égide du professeur Johann Christoph Gottsched, qui préconisait l’imitation des Anciens et des Français. Cette forme dramatique éphémère, souvent qualifiée par la suite de « théâtre à la française », se prête donc particulièrement à l’étude des transferts culturels. Cet ouvrage s’attache tout d’abord à replacer la production allemande dans son contexte théorique et pratique, où la comédie française joue un rôle prépondérant. Sont ensuite étudiées plus précisément les différentes facettes de la réception, de la notion d’originalité aux thèmes satiriques en passant par l’analyse comparée de la dramaturgie. Enfin, puisqu’à l’époque la France est aussi un modèle de civilité, et que la comédie doit être une « école des bonnes mœurs », cet aspect fait l’objet d’une dernière partie, abordant ainsi la question de l’identité nationale. En mettant au jour ce que la comédie allemande des Lumières doit au modèle français, mais aussi ses spécificités, on découvre une image nuancée de ce phénomène de réception, qui révèle le rapport complexe de l’Allemagne à la France.

 

INTRODUCTION
PREMIÈRE PARTIE. LA COMÉDIE FRANÇAISE
EN ALLEMAGNE AU XVIIIE SIÈCLE, DISCOURS
ET PRATIQUE

Chapitre 1. La réforme gottschédienne et l’imitation
des Français
Chapitre 2. Les auteurs comiques allemands et leurs
modèles français
DEUXIÈME PARTIE. LA COMÉDIE ALLEMANDE
DES LUMIÈRES EST-ELLE UN « THÉÂTRE À LA
FRANÇAISE » ? ANALYSE D’UNE
DRAMATURGIE

Chapitre 1. Qu’est-ce qu’un original allemand ?
Chapitre 2. Les choix dramaturgiques
Chapitre 3. Le langage des comédies
Chapitre 4. Le didactisme
TROISIÈME PARTIE. ENTRE TRADITION ET
GERMANISATION :
DES CIBLES TRADITIONNELLES POUR UNE
SATIRE
ACTUALISÉE

Chapitre 1. Ordres et désordres : la société en perspective
Chapitre 2. Les types sociaux
QUATRIÈME PARTIE. LA COMÉDIE MIROIR DES
MOEURS :
L’ÉLABORATION D’UNE CIVILITÉ ALLEMANDE

Chapitre 1. Commerce du monde et maîtrise de la parole :
des enjeux centraux sur la scène des Lumières
Chapitre 2. Vertus germaniques et vices français :
le rejet du modèle mondain et la redéfinition des valeurs
CONCLUSION
ANNEXES
LISTE DES ABRÉVIATIONS
SYNOPSIS DES PIÈCES DU CORPUS
BIBLIOGRAPHIE

Lire un extrait

Ancienne élève de l’École normale supérieure de Fontenay Saint-Cloud/Lyon, Elsa Jaubert est agrégée d’allemand, docteur en études germaniques et lauréate du prix Pierre Grappin pour le présent ouvrage. Membre du Centre de recherches en littérature comparée de l’université de Paris-Sorbonne, elle...

Sur le même thème