L'arbre au Moyen Âge (n° 49 coll.)

ISBN : 978-2-84050-707-9
Date de publication : 23/09/2010
Format : 16x24
Nombre de pages : 208
18,00 €
Disponible

Banal et quotidien, l’arbre est lui-même substance vivante, mais il est aussi un symbole très puissant : celui, fondamental, de la continuelle régénérescence du monde vivant ; celui, tout autant prégnant dans l’histoire, de la transcendance qu’il évoque par sa verticalité permettant des relations souterraines, terrestres et célestes.

L’arbre a, par ailleurs, le privilège d’être en relation avec les quatre éléments : l’eau de sa sève, la terre où il plonge ses racines, l’air dans lequel baigne sa cime, le feu qui jaillit quand on frotte deux morceaux de son bois. Il exprime ainsi de manière emblématique le désir de relation qui existe entre l’homme et la divinité aussi bien que celui d’unité qui régit l’harmonie du cosmos.

Les auteurs ont privilégié deux approches. L’une plutôt littéraire : des manuscrits médiévaux aux écritures de l’arbre-livre, les métaphores de l’arbre dans la poétique littéraire sont passées en revue, de même que la présence et les représentations de l’arbre dans la littérature et dans les arts. L’autre plutôt historique et anthropologique : au cœur du folklore, des sciences et de la religion, l’arbre, véritable motif culturel, évolue en parallèle avec l’histoire des mentalités dans des parcours tourmentés.


Sur le même thème

...
En savoir plus
Indisponible