L'Artiste et le Clerc (n°36 coll.)

La commande artistique des grands ecclésiastiques à la fin du Moyen Âge (XIV-XVIe siècle)

ISBN : 978-2-84050-438-2
Date de publication : 15/05/2006
Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 416
Informations : 16 p. hors-texte en couleur, ill. noir et blanc in-texte
23,00 €
Disponible

Mieux évalué aujourd’hui, le rôle du haut clergé au sein de la société médiévale mérite un éclairage particulier dans le domaine artistique. Priorité a toujours été donnée à la valorisation de la commande princière, reconnue - à juste titre - comme le premier moteur de l’activité créatrice aux derniers siècles du Moyen Âge. Constater cette prééminence conduit à s’interroger sur les commanditaires dont ont bénéficié les artistes, à leur spécificité aussi, à analyser également à l’intérieur de ces milieux sociaux les échanges, dont l’activité artistique offrait l’une des scènes privilégiées. Généralement issu de familles appartenant à l’élite, le haut clergé imite ses pratiques sociales et artistiques. Il consacre aux arts de substantiels moyens financiers, assurant ainsi un véritable relais avec la commande princière ou noble, tout en l’adaptant à ses propres moyens et aux besoins de ses institutions particulières ; les éléments les plus stables de ce corps entrent ainsi dans le jeu d’une logique régionale des arts, qu’ils vont parfois durablement animer. La richesse des résonances iconographiques témoigne de l’implication de ces commanditaires, à la fois concepteurs, utilisateurs et premiers bénéficiaires de ces productions. Les réalisations artistiques dont ils s’entourent ou dont ils pourvoient leurs administrés, parlent, au sens large, de leur vie, dessinent des personnalités, circonscrivent des milieux et des pratiques artistiques liées à ceux-ci. Loin d’être répétitive, la commande artistique des grands ecclésiastiques révèle un paysage varié et coloré.


Fabienne Joubert (Centre André Chastel) Introduction I. Figures Sandrine Roser (Besançon) Un prélat comtois méconnu: Amé de Chalon, abbé de Baume-les-Messieurs (1389-1431) Ludovic Nys (Université de Valenciennes) Par-deçà et par-delà, de Tournai à Poligny: usages et fonctions de l’œuvre d’art chez un grand prélat bourguignon, Jean Chevrot Fabienne Joubert (Centre André Chastel) Tel un prince en son diocèse, Jean Rolin, cardinal-évêque d’Autun Annaïg Chatain (Centre André Chastel) Les arts figurés, miroir des prélats: la contribution de Jean Baillet à l’élaboration de l’iconographie épiscopale auxerroise II. Politique Dany Sandron (Centre André Chastel) La fondation par le cardinal Jean de la Grange de deux chapelles à la cathédrale d’Amiens: une tradition épiscopale devenue manifeste politique à la gloire du roi Charles V Isabelle Isnard (Centre André Chastel) L’achèvement et les aménagements de l’abbatiale de la Trinité de Vendôme. L’œuvre des abbés Aymery de Coudun, Louis et Antoine de Crevant Panayota Volti (Université de Paris X-Nanterre) Par la volonté des ministres provinciaux: la chapelle de la Passion des Cordeliers de Troyes Véronique Boucherat (Université de Paris X-Nanterre) Le chanoine Jean Colet et l’église de Rumilly-lès-Vaudes: une autoproclamation fondée III. Mémoire Alexandra Blaise (Centre André Chastel) Programmes hagiographiques à Rouen au XIVe siècle: les vitraux de l’abbatiale Saint-Ouen et de la cathédrale Michele Tomasi (Centre André Chastel) Le souvenir de Saint-Pierre. Une hypothèse pour l’iconographie des fresques de Vitale de Bologne dans la collégiale d’Udine et le patriarche Bertrand de Saint-Geniès Elsa Karsallah (Centre André Chastel) Mises au tombeau du Christ réalisées pour les dignitaires religieux: particularités et fonctions IV. Préférence Philippe Lorentz (Université de Strasbourg II) Nicolas Gerhaert de Leyde et le chanoine Conrad de Bussnang: au cœur d’un réseau de commanditaires Étienne Hamon (Centre André Chastel) Le cardinal Georges d’Amboise et ses architectes V. Ouverture Rose-Marie Ferré (Centre André Chastel) Les ecclésiastiques et les fêtes profanes à la cour de René d’Anjou: l’exemple du Pas de Saumur Nathalie Leblond (Paris) Le chanoine Pierre Odin, commanditaire de la peinture murale des Arts libéraux pour la bibliothèque capitulaire de la cathédrale du Puy-en-Velay Sandrine Pagenot (Centre André Chastel) Le Terrier de Marcoussis, un manuscrit profane commandé par l’évêque Jean d’Espinay à la fin du XVe siècle

Sur le même thème

...
En savoir plus
Indisponible