Diachroniques, 3

Les Marques de l'oralité en français médiéval

ISBN : 978-2-84050-904-2
Date de publication : 27/08/2013
Format : 145x210
Nombre de pages : 190
12,00 €

Ce 3e numéro de la revue Diachroniques porte sur l’oralité dans les textes en ancien et en moyen français. Les études sur l’oralité tiennent compte, d’une part, de la spécificité de l’énonciation médiévale, dans laquelle l’oralité occupe une large place du fait de la composition, de la transmission et de la récitation des textes. Est étudiée ainsi dans cette perspective la construction des locuteurs du récit dans les lais médiévaux - textes écrits transposant des récits chantés.

La problématique de l’oralité concerne d’autre part l’étude des marques d’oralité, des procédés linguistiques permettant une représentation de l’oral dans les textes
médiévaux.

Sont ainsi abordées deux structures concessives de l’ancien français - p nel di por ço q et iço ne di que non-p q - qui font l’objet d’une description sémantique et argumentative. Deux autres études sont consacrées aux interjections, expressions caractéristiques de l’oral spontané, produites dans une situation d’interlocution. L’interjection avoi, caractéristique de l’ancien français, est décrite d’un point de vue sémantique. Sont également étudiés les marqueurs hé, ho, ha, dea dans les textes en prose médiévaux. Les deux derniers articles du volume étudient l’actualisation de divers actes de langage dans les Manières de langage de 1396, 1399 et 1415, manuels de conversation destinés à l’enseignement du français en Angleterre: d’une part, le discours transgressif, et plus particulièrement les insultes, d’autre part, la réalisation linguistique des actes de langage directifs - l’ordre, le conseil, la requête et l’offre.


Présentation

Amalia RODRÍGUEZ SOMOLINOS

Oralité et locuteurs dans les lais médiévaux

Sophie MARNETTE

Nel di por ço/ Iço ne di que (Roland, v. 591 et 1959) : réinterprétation, atténuation, concession en ancien français

Amalia RODRÍGUEZ SOMOLInOS

« Avoi ! avoi ! Sire Achillés, vous dites mal » : les emplois de l’interjection « avoi » en français médiéval

Evelyne OPPERMANN-MARSAUX

He, ho, ha, dea : interjections, connecteurs ou marqueurs discursifs ? Le témoignage des textes en prose médiévaux

Daniéla CAPIN

Insultes et registres de langue dans les Manières de langage : transgression et effets d’oralité

Dominique LAGORGETTE

Les réalisations des actes de langage directifs 

dans les Manières de langage

Corinne DENOYELLE

Résumés/abstracts