La France et l’Indépendance américaine

ISBN : 978-2-84050-612-6
Date de publication : 21/11/2008
Format : 16 x 24
Nombre de pages : 208
26,00 €
Disponible

« La Fayette, nous voici ! ». Les paroles du lieutenant-colonel Stanton prononcées en 1917 sur la tombe du « héros des deux mondes » sont restées fameuses. Pourtant, le rôle de la France dans l’indépendance des États-Unis ne se limite pas au départ des cent cinquante volontaires qui prirent du service dans l’Armée Continentale de George Washington. L’aide fut également diplomatique, financière et militaire dans ce qui devint un conflit mondial. À l’initiative de la Société des Cincinnati de France, des historiens américains, français, espagnols et anglais font le point des connaissances sur l’intervention de la monarchie de Louis XVI et mettent en évidence les objectifs et les stratégies des différents belligérants entre 1776 et 1783. Ils expliquent comment Français et Américains, surmontant leur vieille hostilité réciproque, ont fait l’apprentissage d’une fructueuse coopération militaire qui a permis, après la victoire navale de l’amiral de Grasse à la Chesapeake, la reddition de Yorktown à Rochambeau et Washington en 1781. Cette coopération eut des conséquences à court et à plus long terme. En dépit des aléas de l’Histoire et des intérêts parfois opposés des États, les Américains ne furent pas ingrats : on le vit en 1917, puis à nouveau en 1944.


Olivier Chaline,  né en 1964, ancien élève de l’ENS, est agrégé d’histoire, maître de conférences à l’ENS, et professeur à l’université de Rennes II-Haute-Bretagne puis à l'université Paris-Sorbonne. Directeur du Laboratoire d’histoire et d’archéologie maritimes (FED 4124), Olivier Chaline est ...

Sur le même thème