Histoire du multilatéralisme

L’utopie du siècle américain de 1918 à nos jours

Epuisé
ISBN : 978-2-84050-952-3
Date de publication : 21/07/2014
Format : 160x240
Nombre de pages : 360
Feuilletez ce livre
24,00 €

Cet ouvrage se propose d'étudier l’influence des États-Unis dans l’organisation du monde de 1945 à nos jours, avec pour objectif de comprendre notre époque, marquée par le système international qu’est le multilatéralisme.

Pour la première fois, les origines, le but et les réalisations de ce dernier sont ainsi retracés, esquissant l'architecture d'un modèle qui repose sur trois piliers principaux : la sécurité associée à la paix, la prospérité et le bien-être.

L'analyse de la période est mise en valeur par le concept de multilatéralisation, qui montre que la mondialisation reflète un processus dans lequel s’inscrit le système multilatéral. Elle permet d’éclairer les enjeux de ce système international qui perdure jusqu’à nos jours, d'interroger la place des institutions universelles (l’ONU, le FMI, le GATT, la Commission des droits de l’homme…) et des institutions régionales (l’Union européenne, l’Union africaine, le Mercosur et l’Asean) qui le composent, ainsi que les modalités de leurs interactions.
Cette histoire du système multilatéral s’efforce de répondre aux enjeux présents de ses institutions, du régionalisme, de l’universalisme, de la démocratie, du capitalisme, du marché, de l’équilibre, de la crise, de la puissance américaine, de la place de ses partenaires et enfin de la mutation du système lui-même, qui conduit à celle de la société.
En se demandant si une nouvelle société a émergé et si l'on peut considérer ce système international comme étant représentatif d’un siècle – comme l’a été le libéralisme pour le XIXe siècle – cette analyse inédite et complète questionne ainsi la pertinence du multilatéralisme dans un monde en transition.

Cet ouvrage se propose d'étudier l’influence des États-Unis dans l’organisation du monde de 1945 à nos jours, avec pour objectif de comprendre notre époque, marquée par le système international qu’est le multilatéralisme. Pour la première fois, les origines, le but et les réalisations de ce dernier sont ainsi retracés, esquissant l'architecture d'un modèle qui repose sur trois piliers principaux : la sécurité associée à la paix, la prospérité et le bien-être. L'analyse de la période est mise en valeur par le concept de multilatéralisation, qui montre que la mondialisation reflète un processus dans lequel s’inscrit le système multilatéral. Elle permet d’éclairer les enjeux de ce système international qui perdure jusqu’à nos jours, d'interroger la place des institutions universelles (l’ONU, le FMI, le GATT, la Commission des droits de l’homme…) et des institutions régionales (l’Union européenne, l’Union africaine, le Mercosur et l’Asean) qui le composent, ainsi que les modalités de leurs interactions. Cette histoire du système multilatéral s’efforce de répondre aux enjeux présents de ses institutions, du régionalisme, de l’universalisme, de la démocratie, du capitalisme, du marché, de l’équilibre, de la crise, de la puissance américaine, de la place de ses partenaires et enfin de la mutation du système lui-même, qui conduit à celle de la société. En se demandant si une nouvelle société a émergé et si l'on peut considérer ce système international comme étant représentatif d’un siècle – comme l’a été le libéralisme pour le XIXe siècle – cette analyse inédite et complète questionne ainsi la pertinence du multilatéralisme dans un monde en transition.

Introduction. Pour une histoire du multilatéralisme

1- Un nouveau concept : la multilatéralisation

2- La mondialisation face à la multilatéralisation

3- Une méthodologie multilatérale

PARTIE I. La définition du multilatéralisme : vers un modèle idéal ?

Chapitre 1. Les origines historiques du multilatéralisme (de 1918 à 1941)

1- Woodrow Wilson et Cordell Hull : les deux acteurs décisifs

2- La crise de 1929 : le tournant de l’internationalisme

3- L’acte de naissance du multilatéralisme : la Charte de l’Atlantique en 1941

Chapitre 2. Le multilatéralisme dans l’histoire du capitalisme

1- Distinguer les contours du multilatéralisme

2- De la Révolution industrielle à 1931 : le libéralisme de la Grande-Bretagne

3- De 1931 à la seconde guerre mondiale : l’interventionnisme général

4- De 1945 à nos jours : le multilatéralisme des États-Unis

Chapitre 3. La réalisation de trois utopies : le Droit naturel, l’Ordre naturel et l’Égalité

1- Modéliser le multilatéralisme

2- Une vision d’une société idéale : l’Âge d’or

3- Une nouvelle définition

Partie II. La mise en pratique du multilatéralisme : le paradoxe d’un système pour tous et pour un (de 1942 à nos jours).

Chapitre 4. La réalisation du multilatéralisme au niveau universel

1- L’ONU : la paix et la sécurité ou la paix des armes

2- Le GATT-OMC : la prospérité et la libéralisation des échanges ou la paix économique

3- Le FMI : la prospérité et la stabilisation du système monétaire international ou la paix économique

4- La Commission, le Conseil des droits de l’homme, la CPI, l’OIT, l’UNESCO, la FAO, les Accords de Kyoto : le bien-être ou la paix sociale

Chapitre 5. Le tournant de la Guerre froide en 1947 : vers le régionalisme en Europe de l’Ouest

1- Du régionalisme à l’intégration régionale, de la coopération régionale à la zone de libre-échange : un même concept ?

2- La prospérité et la coopération européennes : l’ECO, le plan Marshall et l’OECE

3- La paix et la sécurité européennes sous le signe de la coopération : l’OTAN

4- La prospérité et l’intégration européennes pour un régionalisme inédit : la CECA, la CEE et l’UE

Chapitre 6. Le malaise du Tiers-Monde, puis des pays du Sud : entre universalisme et régionalisme

1- À la recherche d’une place à l’ONU : pour la coopération universelle

2- Réformer le multilatéralisme : une demande du Tiers-Monde

3- Le régionalisme à marche forcée après la Guerre froide

4- À marché idéal, un modèle régional idéal ?

Conclusion. Le siècle multilatéral américain

1- L’idéologie américaine et l’utopie universelle : le « métissage » transatlantique

2- Les paradoxes de la puissance américaine : entre l’autorité et l’égalité

3- Les moyens de la puissance américaine : la Morale et une nouvelle diplomatie économique

4- Un système international et/ou un Empire américain ?

Annexes – Glossaire – Index – Bibliographie

 

Régine Perron

Sur le même thème