La Faveur et la Gloire

Le maréchal de Bassompierre mémorialiste (1579-1646)

ISBN : 978-2-84050-771-0
Date de publication : 06/11/2012
Format : 16x24
Nombre de pages : 609
24,00 €

Comment remplir son devoir de gentilhomme lorsqu’un pouvoir royal perverti vous en empêche en désavouant ou en contredisant les vertus nobiliaires ? Comment illustrer son nom et servir son roi lorsque ce dernier resserre l’accès de sa faveur et confisque la gloire à son propre compte ? C’est toute la dialectique qui traverse les Mémoires du maréchal de Bassompierre (1579-1646). Lorrain, fils de ligueur, il fut subjugué par Henri IV, auprès duquel il fit ses premières armes, avant de devenir, dans les premiers temps du règne de Louis XIII, le prototype du parfait courtisan. Mais la mise en place du ministériat autour du cardinal de Richelieu le relégua contre son gré dans une opposition qui eut raison de lui : emprisonné à la Bastille après la journée des Dupes, il se devait de transformer le traditionnel devoir de révolte par les armes en un devoir de révolte par la plume – terrain privilégié de ses adversaires – dans une perspective de sécurisation, de justification et de réhabilitation aux yeux de la postérité.

En décryptant un Bassompierre mémorialiste dont l’honneur ne pouvait plus s’accomplir que par un travail d’écriture, Mathieu Lemoine porte un regard original sur la complexité des dynamiques conflictuelles du premier xviie siècle.

 

Préface, de Denis Crouzet

Introduction

Première partie

Vers les MÉMOIRES

Chapitre 1 :

La journée des Dupes (10 novembre 1630).

Anatomie d’une cabale, consécration d’une disgrâce

1. La tourmente du « Grand Orage » : Un drame en cinq actes.

Le prisonnier du drame

2. Une compromission dans l’opposition : Dans l’entourage des Guise. Dans l’entourage de la reine mère et de Monsieur. Un rival de Richelieu ?

Chapitre 2 :

La vie à la Bastille (1631-1643).

Anatomie d’une disgrâce, propédeutique aux Mémoires

1. La Bastille : vivre sa disgrâce : Prisonnier. Infortunes. Postures victimaires

2. Les Mémoires : sublimer sa disgrâce : Polémiquer. S’opposer. Écrire

 

Deuxième partie

Bassompierre et le roi

Chapitre 3 :

D’Henri IV à Marie de Médicis.

L’apprentissage du métier de noble (1598-1617)

1. Le temps de l’éducation (1598-1610) : Un « coup de foudre ». Un initiateur. Un modèle

2. Le temps de la maturité (1610-1617) : Un des principaux seigneurs de la cour. Un acteur politique. Un serviteur de la reine

3. Le temps de la méfiance (1598-1617) : Des pratiques de disgrâce. Une théorisation de la révolte

Chapitre 4 :

Sous Louis XIII et Richelieu.

La déstabilisation (1617-1631)

1. Le temps de l’harmonie (1617-1624) : Un temps de faveur suprême (1617-1621).

Un temps de faveur incertaine (1621-1624)

2. Le temps du dysfonctionnement (1624-1631) : Richelieu et la mutation de la faveur. Bassompierre et l’apparence de la disgrâce

 

Troisième partie

Bassompierre et l’identitÉ nobiliaire

Chapitre 5 :

La famille, entre insertion et sécurisation

1. Toute une lignée d’ancêtres : L’insertion dans la mémoire lointaine. L’insertion dans la parenté. L’insertion dans le merveilleux

2. L’histoire paternelle, ou des vies parallèles : Un mercenaire au service du roi de France. Un catholique au service du duc de Guise. Un Lorrain au service de son duc et de sa foi

3. La famille dans les années 1630 : Frères et sœurs. Neveux et nièces. Fils et fille illégitimes

Chapitre 6 :

Le métier de noble, entre service du roi et service de soi

1. Un homme de guerre : Un métier d’essence nobiliaire. Un vecteur d’ascension. Un moyen d’exaltation

2. Un conseiller du roi : Un conseiller militaire. Un conseiller privé. Un conseiller politique

3. Un ambassadeur extraordinaire : Une ambassade en Espagne (1621). Une ambassade en Suisse (1625-1626). Une ambassade en Angleterre (1626). Une seconde ambassade en Suisse (1630)

Quatrième partie

Bassompierre au-delÀ des MÉmoires

 Chapitre 7 :

La fabrique d’une posture :

honnête homme ou noble savant ?

1. Un noble savant ?: De la culture des gentilshommes. De l’éducation de Bassompierre

2. La bibliothèque d’un honnête homme ?: La richesse d’un fonds. L’éclectisme de ses goûts

3. Les répertoires d’un homme du monde ?: Une pratique pour soi. Un usage pour le monde

Chapitre 8 :

La gloire posthume de Bassompierre

1. Les artisans de sa gloire : Un secrétaire-poète, Claude Malleville. Un passé glorieux. Un passé sulfureux ?

2. L’artisan de sa gloire : La postérité d’un héros de roman. La postérité d’un mémorialiste

Annexes : Chronologie. Généalogie. Édition d’un répertoire de Bassompierre

Sources et bibliographie 

 

Lire un extrait

Agrégé d’histoire, docteur en histoire moderne, Mathieu Lemoine consacre ses travaux à l’étude des rapports entre la noblesse et la monarchie ainsi qu’à l’écriture des Mémoires aux xvie et xviie siècles. Il enseigne actuellement au lycée Honoré de Balzac à Mitry-Mory.

Sur le même thème