Les frères d'Eichthal.

Gustave, saint-simonien et Adolphe, financier pionnier des chemins de fer.

ISBN : 978-2-84050-858-8
Date de publication : 17/10/2012
Format : 16X24
Nombre de pages : 639
24,00 €
Disponible

Les frères d’Eichthal, Gustave (1804-1886) et Adolphe (1805-1895) jouent un rôle important dans le mouvement des idées et la modernisation de l’économie européenne au xixe siècle. Tous deux, formés d’abord par Auguste Comte, divergent ensuite pour devenir l’un, intellectuel saint-simonien, l’autre, homme d’affaires dans le crédit, les chemins de fer et l’immobilier. Connus surtout par leurs interlocuteurs dans leurs domaines respectifs, ils illustrent ensemble les deux facettes, utopie et système industriel, de l’œuvre de Saint-Simon, dont on a commémoré en 2010 le 250e anniversaire de la naissance.

 

Introduction

 

1ère partie. Une famille favorisant l’ouverture internationale

Chapitre I. Une famille paternelle de banquiers allemands 

I. Les « Juifs de cour » et la formation des Etats allemands.

II. Les Seligmann d’Eichthal, une dynastie de banquiers de cour

III.Le réseau bancaire de la famille d’Eichthal en Europe centrale

Chapitre II. La famille maternelle : des notables de Nancy 

I. La négociation des Juifs avec le pouvoir politique.

II. L’enfance à Nancy.

Chapitre III. La jeunesse à Paris (1812-1824) 

I. Carrière de Louis d’Eichthal dans la Haute banque

II. Les décisions familiales de Louis d’Eichthal

III. Etudes et réseaux de camaraderie des deux frères.

Chapitre IV. Influence de Comte et de Saint-Simon 

I. Des mathématiques à la philosophie d’Auguste Comte

II. Gustave, interlocuteur privilégié d’Auguste Comte.

III.D’Auguste Comte à Saint-Simon : une transition difficile.

 

IIe partie. L’élaboration des concepts

Chapitre V. Les deux frères en Angleterre

I. Adolphe étudie les mécanismes financiers anglais

II. Gustave, observateur de la révolution industrielle anglaise

III. Gustave débat avec les philosophes et économistes anglais.

Chapitre VI. Gustave dans la famille saint-simonienne 109

I. Gustave et l’élaboration de la doctrine saint-simonienne.

II. Gustave diffuse la doctrine.

III. Famille saint-simonienne et famille de sang.

Chapitre VII. Gustave et l’Orient 

I. La mission de coopération en Méditerranée.

II. Gustave et la géopolitique saint-simonienne.

III. Gustave ethnologue saint-simonien.

Chapitre VIII. Consolidation du statut social 

I. Alliances matrimoniales dans la haute bourgeoisie.

II. L’ascension professionnelle d’Adolphe.

III.L’ascension politique

 

IIIe partie. Participation à la transformation de la société

Chapitre IX. Espoirs et déconvenues sous la IIe République

I. Gustave et la Révolution de 1848.

II. Les déconvenues économiques d’Adolphe.

III. Le ralliement au « parti de l’ordre »

Chapitre X. Adolphe et la politique du crédit au Second Empire

I. Adolphe, vice-président du Crédit mobilier français.

II. La diffusion internationale du Crédit mobilier.

III. La contestation en France du Crédit mobilier.

Chapitre XI. Adolphe et le financement d’infrastructures.

I. Infrastructures de l’Ouest et du Sud-Ouest européen.

II. Le réseau ferroviaire vers l’Est et en Europe centrale.

III. Adolphe et la rénovation urbaine à Paris et Marseille.

Chapitre XII. Elargissement des réflexions et transmission

I. Gustave, les questions de société et les régimes politiques.

II. Adolphe dans les domaines économique, social, scientifique

III. Le testament des frères d’Eichthal.

 

Conclusion

Bibliographie

Index

Lire un extrait

Hervé Le Bret, HEC, ancien cadre financier, membre du bureau de la Société des études saint-simoniennes, docteur en histoire, a soutenu à partir d’abondantes sources familiales inédites une thèse d’histoire dans laquelle il met en évidence les rapports entre le saint-simonisme et l’entrée de la...

Sur le même thème