Partager le monde

Rivalités impériales franco‐britanniques (1748‐1756)

ISBN : 978‐2‐84050‐985‐1
Date de publication : 26/08/2015
Format : 16 x 24
Nombre de pages : 584
26,00 €
Disponible

Guerres et paix ont jalonné le duel franco‐britannique, une des trames essentielles des relations internationales au XVIIIe siècle. Or c’est ce même siècle des Lumières qui a sanctionné l’idée d’équilibre des puissances, balance of powers, pour limiter les conflits et « préserver la paix ». Le présent travail se situe pendant la courte période de paix qui sépare deux conflits européens majeurs, et à l’échelle mondiale, où s’affrontèrent la Grande‐Bretagne et la France, la guerre de Succession d’Autriche (1740‐1748) et la guerre de Sept Ans (1756‐1763).

Il s’agit d’étudier, au mitan du siècle, les négociations franco‐anglaises étendues aux espaces maritimes et coloniaux pendant cet entre‐deux‐guerres, visant à se partager le monde, avant que ne fût définitivement effacée la présence française en Amérique du Nord et en Inde, et de s’interroger sur les représentations et les visions géostratégiques du monde qui guidèrent, à la cour de Versailles comme à celle de Saint James, l’action des diplomates concernant l’Outre‐mer, ce qui est une grande nouveauté au XVIIIe siècle.

Préface, de Lucien Bély
Survol chronologique
Introduction


Première partie : La pacification d’Aix-la‐Chapelle


Chapitre I. Aix‐la‐Chapelle, paix ou trêve ?
La construction d’un objet d’histoire


Chapitre II. Le congrès et les questions coloniales


Chapitre III. L’application du traité


Chapitre IV. L’évacuation des îles neutres des Petites Antilles


Chapitre V. Confrontations en Amérique du Nord


Chapitre VI. De Saint‐Malo à Paris, d’une commission à l’autre


Deuxième partie :
La commission des limites, un instrument diplomatique


Chapitre VII. Le récit des commissaires


Chapitre VIII. Les acteurs de la négociation


Chapitre IX. L’autre visage de la commission : missions parallèles ou secrètes

Chapitre X. La commission à l’oeuvre : sociabilité, règles, usages


Chapitre XI. Les sources et l’élaboration du droit


Chapitre XII. Les outils de la commission


Troisième partie :
Des frontières coloniales utopiques


Chapitre XIII. La commission et les canaux parallèles de la négociation


Chapitre XIV. Dessiner les frontières des Empires coloniaux


Chapitre XV. Le discours des cartes : une vision impériale


Chapitre XVI. Préserver la paix, préparer la guerre ?


Chapitre XVII. L’Outre‐mer entre équilibre des puissances et hégémonie impériale.


Conclusion
Sources – Bibliographie – Index

François Ternat est professeur agrégé d’histoire à l’ESPE de l’université de Rouen, docteur en histoire moderne, chercheur situé à la croisée de deux domaines historiographiques, l’histoire de la diplomatie et celle des mondes coloniaux, il est dorénavant spécialisé dans l’étude...

Sur le même thème