La Compagnie du canal de Suez

Une concession française en Égypte 1888-1956

ISBN : 978-2-84050-593-8
Date de publication : 18/09/2008
Format : 160 x 240
Nombre de pages : 632
Informations : 12 p. HT couleur
32,00 €
Disponible

À l’évocation de la Compagnie du canal de Suez, surgissent les figures de Ferdinand de Lesseps, du colonel Nasser ou encore de Claude François traversant le canal à la nage. Ce livre relate l’histoire de la Compagnie du canal de Suez en Égypte de 1888 à 1956, souvent dénoncée comme un « État dans l’État » par les Égyptiens. Cette entreprise fut chargée d’assurer le creusement du canal maritime en 1859 et son exploitation à partir de 1869 ; elle s’affirma comme un outil de développement de la région mais aussi, dans le contexte des empires coloniaux et de l’émergence de l’État moderne en Égypte, comme un enjeu politique et culturel. En 1888, la conférence de Constantinople affirme la neutralité du canal de Suez et son statut international : la Compagnie cesse d’être un litige entre la France et l’Angleterre. Elle peut désormais se consacrer pleinement à l’exploitation commerciale de la concession jusqu’en 1956, date à laquelle Gamal Abdel Nasser annonce la nationalisation du canal de Suez. Mobilisant des fonds privés inédits et des archives publiques françaises ou étrangères, cet ouvrage étudie l’entreprise dans ses rapports avec les autorités politiques et dans son bilan économique pour l’Égypte. Il propose aussi un portrait riche et précis de l’action des ingénieurs et des ouvriers qui y contribuèrent. À travers l’urbanisme, l’éducation et les missions religieuses, il décrit enfin l’oeuvre « colonisatrice » de la Compagnie Il est ainsi question de l’histoire d’une institution prestigieuse où se mêlaient service maritime international et intérêt national égyptien, où l’on parlait français, arabe, italien et grec, métaphore à elle seule de ce que fut la Méditerranée aux XIXe et XXe siècles.

 

Dominique Barjot est professeur d’Histoire contemporaine à l'université Paris-Sorbonne. (contact mail)

AgrÆ’©gÆ’©e et docteur en histoire, Caroline Piquet est maÆ’®tre de confÆ’©rences en histoire contemporaine Æ’  lââ‚à¬Ã¢â€žâuniversitÆ’© Paris-Sorbonne, membre du Centre Roland Mousnier (UMR 8596). Elle a obtenu en 2004, pour le travail de recherche dont est issu le prÆ’©sent ouvrage, le prix...

Sur le même thème