Les bains d’Alger durant la période ottomane

XVI-XIXe siècles

ISBN : 978-2-84050-572-3
Date de publication : 18/09/2008
Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 450
Informations : 32 p. Hors Texte en couleur, ill. en noir, plans
36,00 €
Disponible

Durant la période ottomane (XVIe-XIXe siècles), la ville d’Alger était réputée pour le nombre important des bains qu’elle possédait et pour la performance de son système hydraulique. Les sources textuelles arabes et occidentales, les documents iconographiques produits en grand nombre à cette époque ajoutés aux pièces authentiques de première importance émanant des archives de l’administration ottomane et de celles des autorités françaises établies durant les premières décennies de l’occupation, permettent de dresser un tableau général sur l’histoire urbaine et socio-économique des bains d’Alger. Ce livre dresse un tour d’horizon complet sur les bains d’Alger : leur nombre, leur histoire, leur situation dans la topographie de la ville, leur répartition géographique par rapport aux autres fonctions, leur mécanisme d’implantation dans la structure urbaine, leur alimentation en eau et leur relation aux éléments du réseau d’adduction urbain, leur gestion et mode exploitation. Ce dernier aspect touche au problème des fondations waqf dont les bains algérois ont souvent fait l’objet en vertu de leur valeur économique potentielle mise au service des oeuvres de bienfaisance.


Architecte de formation et docteur en histoire de l’Art de l’Université Paris-Sorbonne, Nabila Chérifââ‚à¬Ã¢â‚¬ËœSeffadj enseigne actuellement à l’École polytechnique d’architecture et d’urbanisme d’Alger et à l’École supérieure des Beauxââ‚à¬Ã¢â‚¬ËœArts d’Alger. Elle est chercheur...

Sur le même thème