La spirale des inégalités

Choix scolaires en France et en Italie au XXe siècle

ISBN : 978-2-84050-644-7
Date de publication : 10/09/2009
Format : 16x24
Nombre de pages : 336
24,00 €
Disponible

La Spirale des inégalités analyse de façon empirique les inégalités scolaires en France et en Italie dans les années quatre-vingt dix et, plus généralement, au cours du XXe siècle. S’il décrit leur structure dans le temps, l’ouvrage essaie aussi d’en proposer une explication. Contraintes socioculturelles, valeur marchande des diplômes, raisonnements coût-bénéfice et interactions sociales rendent compte de la genèse des inégalités scolaires. Une simulation multi-agents construit des « sociétés virtuelles » contenant ces différents mécanismes. L’analyse de ces microcosmes artificiels montre comment un réseau social ségrégué peut amplifier progressivement les différences initiales entre les groupes en termes de ressources, de préférences et de réussite. La Spirale des inégalités livre une combinaison originale et ambitieuse de ce qu’il est convenu d’appeler « sociologie analytique », « sociologie quantitative », « sociologie mathématique » et « sociologie computationnelle ».


Gianluca Manzo est chargé de recherche en sociologie au CNRS au sein du Groupe d'études des méthodes de l'analyse sociologique (GEMAS) et chargé de cours en méthode quantitatives à l'université Paris-Sorbonne. Il a été professeur associé en statistique sociale à l'université de Trente (Italie)...

Sur le même thème