Îles et Insulaires (XVIe-XVIIIe siècle)

Nouveautés
ISBN : 979-10-231-0558-2
Date de publication : 15/09/2017
Nombre de pages : 400 p.
25,00 €

Depuis l’Antiquité, les îles ont été abondamment décrites et cartographiées. Au xve siècle, grâce au Liber Insularum Arcipelagi de Christophe Buondelmonti, les îles de l’archipel grec deviennent le modèle que l’on retrouve plus tard chez François Rabelais, et deux siècles après encore chez Jonathan Swift. À partir de cet ouvrage, maintes fois recopié, varié, glosé, se développe un genre, l’Isolario, ou « Insulaire », c’est-à-dire la collection d’îles, ou l’atlas d’îles, dont les exemples se multiplient jusqu’au xviiie siècle, tantôt manuscrits et tantôt imprimés, en Italie d’abord, puis dans tous les pays d’Europe, de l’Espagne à la Hollande.

L’un des Insulaires les plus connus est celui du cosmographe André Thevet, élaboré vers 1586 et demeuré inachevé, riche de quelque trois cents cartes d’îles et étendu à toutes les mers du globe. Parallèlement, l’attention continue de se porter sur Lucien de Samosate dont l’Histoire vraie n’en finit pas d’être relue, pour alimenter les voyages de Pantagruel, puis ceux de Gulliver.

Ces études sur l’Insulaire, autrement dit les divers avatars d’un archipel universel en constante expansion, esquissent une réflexion sur la diversité non seulement des formes du savoir géographique, mais plus généralement des formes littéraires, histoire, encyclopédies, dictionnaires, récits de voyage, fictions viatiques ou poésie.

Ouverture. Îles et Insulaires

Frank Lestringant

 

Première partie

Atlas d’îles

 

Géographie des origines, singularité et connectivité : le moment des îles,
15e-17e siècle

Georges Tolias

 

Le portulan versifié de Jean Mallart

Richard Cooper

 

Les îles grecques dans Le Grand Insulaire d’André Thevet : repères, refuges, exils et retraites

Edith Karagiannis-Mazeaud

 

Les îles les plus fameuses du monde chez Du Bartas et ses commentateurs

Jean-Claude Ternaux

 

Îles lointaines : le Japon des jésuites

Marie-Christine Gomez-Géraud

 

Deuxième partie

Penser l’insularité

 

L’île est un piège. Les aventures de François Leguat et de Geoffroy Atkinson

Frédéric Tinguely

 

Sens et fonctions de l’insularité dans L’Utopie de Thomas More

Alexandre Tarrête

 

« Ce n’est point une isle » : Montaigne, insulaire ?

Wes Williams

 

Naissance de la robinsonnade. Fonctions de l’île dans Le Solitaire anglais
(The Hermit, 1727) de Peter Longueville

Jean-Michel Racault

 

Troisième partie

L’île, théâtre de l’histoire

 

La Crète épique : La Franciade et la tradition des Isolarii

Phillip John Usher

 

Souverainetés intermittentes : l’île des Faisans et la perméabilité de la frontière franco-espagnole

Amy Graves Monroe

 

Quatrième partie

Fictions en archipel

 

Rukhs, griffons et Urgs : les îles aux monstres volants, de Marco Polo à Gabriel
de Foigny

Thibaut Maus de Rolley

 

L’archipel dans le Roland furieux de l’Arioste : hybridité du savoir cartographique
et de l’imaginaire géographique

Cornelia Klettke

 

« Comme dans une île » : morale, imaginaire et roman en France au 17e siècle

Laurence Plazenet

 

Archipel à la dérive : les îles inconstantes de Gomberville, territoires de la félicité
ou avatars des îles du démon ?

Marie-Christine Pioffet

 

Cinquième partie

Les îles des poètes

 

« Barbare à moy ». Maurice Scève et l’île Barbe

Thomas Hunkeler

 

L’île-sonnet : aux abords des Regrets de Du Bellay

Tom Conley

 

Îléité et insularité dans les Œuvres (1601) du sieur de Fiefmelin

Julien Gœury

 

Sixième partie

Îles ultimes

 

De Cocagne au Paradis de Mahomet : les délices de Jauja et de Chacona

Carmen Bernand

 

Les îles et le système cosmo-eschatologique de Guillaume Postel (1510-1581)

Vincent Masse

 

 

Catalogue de l’exposition de la bibliothèque Sainte-Geneviève. Les îles et l’imaginaire dans les collections de la bibliothèque sainte-Geneviève

 

Orientations bibliographiques

 

Index nominum

Index locorum

 

Table des matières