L'expérience du vers en France à la Renaissance

ISBN : 978-2-84050-895-3
Date de publication : 20/03/2013
Format : 16x24
Nombre de pages : 276
25,00 €
Disponible

Oulipien, le XVIe siècle ? Reconnaissons du moins qu’il constitue pour la France une période singulière en matière de versification. On lui doit une part non négligeable des termes qui nous servent encore aujourd’hui à désigner des faits métriques (césure, décasyllabe, diérèse, hémistiche, quatrain, strophe…), comme l’introduction du sonnet, de l’alternance des rimes ou la « redécouverte » de l’alexandrin. Plus fondamentalement, on lui doit un grand nombre de débats, de réflexions et d’expérimentations de toutes sortes. Parmi d’autres, les poètes et les théoriciens cherchent ainsi à construire le partage entre vers et prose, à trouver les moyens pour la prosodie vernaculaire de conserver ou de restituer, par d’autres voies, les prestigieuses métriques anciennes. Ils cherchent encore à exploiter les possibilités expressives du vers et de la rime, adaptant ceux-ci, autant que faire se peut, au sujet ou au destinataire des poèmes par un processus mimétique qui veut que l’harmonie créée par les sons, les nombres et leurs rapports reproduise celle des objets du monde.

Dans le prolongement de la lyrique médiévale et de son foisonnement, mais avec d’autres formes et d’autres cadres, le vers français à la Renaissance s’essaie alors tous azimuts. C’est ce moment, parfois sous-estimé, d’expérimentation et d’effervescence autour des possibles du vers et de la prosodie vernaculaire, dont les contributions de ce volume cherchent à rendre compte.


Table des matières

Ouverture, par Frank Lestringant

 Véronique Dominguez

La rime mnémonique : une expérience dramatique du vers (XIIIe-XVIIe siècle)

 Benoît de Cornulier

Émergence d’une métrique discursive en poésie française du XVIe siècle

 

 François Cornilliat

Qu’est-ce qu’un vers pour Jean Bouchet ? Autour du Temple de Bonne Renommée

 Franck Bauer

Rythmes et rimes dans une épigramme de Marot : pour une théorie de l’iconicité

 Vân Dung Le Flanchec

À propos du nombre oratoire en français : quels substituts à l'accent syntagmatique dans le discours en vers à la Renaissance ?

 Nathalie Dauvois

Vers courts et strophes lyriques : le laboratoire horacien des années 1550

 Olivier Halévy

L’invention de l’« enjambement »? La discordance métrique chez Ronsard autour de 1550

 Emmanuel Buron

« De son lez et de son long ». Poétique des vers rapportés

 Jean Vignes

Jean-Antoine de Baïf, inventeur de formes dans les Euvres en Rime

 Olivier Bettens

Octosyllabes, vers mesurés et effets de rythmes

 Christelle Reggiani

L'Oulipo et la poésie de la Renaissance

 Jean-Charles Monferran

En guise d’épilogue. « Pour ne laisser rien à essayer » : l’expérience du vers à la Renaissance

 Bibliographie, établie par Matthieu Segui

 Index nominum

Index des notions

 

 

 

 

Sur le même thème