La querelle de la statue de Baudelaire

(août-décembre 1892)

ISBN : 978-2-84050-497-9
Date de publication : 22/05/2007
Format : 15 x 21
Nombre de pages : 712
Informations : 8 p. hors texte en noir
35,00 €
Disponible

Le 1er août 1892, Léon Deschamps lance dans La Plume une souscription pour un monument en hommage à Baudelaire : Rodin « a déjà accepté d’exécuter le travail que le comité décidera de lui confier, médaillon ou buste ». Leconte de Lisle préside le comité. Mallarmé s’active pour trouver des souscripteurs. Le projet est en bonne voie. Mais la sentinelle de l’ordre littéraire veille : Ferdinand Brunetière donne l'assaut le 1er septembre, dans la Revue des deux mondes. La polémique qui s’ensuit durant quelques mois, et dont nous suivons la trace dans les revues et journaux, ne tourne pas à l'avantage du critique auprès des jeunes poètes, fédérés dans leur baudelairisme, mais elle contribue à le faire élire à l’Académie française et à compromettre le projet. La querelle s’apaise. Les souscripteurs se dispersent. Le budget stagne. Rodin renonce. Un monument sculpté par un artiste moins célèbre, José de Charmoy, sera inauguré dix ans plus tard, au cimetière Montparnasse.


André Guyaux est professeur de littérature française du XIXe siècle à l’université Paris-Sorbonne. (contact mail)

Sur le même thème