17, Voltaire

L’affaire La Barre

Nouveautés
ISBN : 979-10-231-0566-7
Date de publication : 09/06/2017
Format : 16 x 24
Nombre de pages : 363 p.
29,00 €

Dans le prolongement du triste anniversaire de la mort du chevalier de La Barre (1766), ce numéro est très largement consacré aux circonstances qui ont conduit à l’accusation de blasphème retenue contre le jeune homme de dix-neuf ans et ses acolytes du même âge, et au procès qui le condamne à mort après avoir subi la torture. Les études analysent les opuscules écrits par Voltaire en marge de la procédure engagée contre les accusés, la place qu’occupe cette affaire dans son œuvre et sa correspondance, ainsi que ses répercussions sur l’imagerie du « patriarche » de Ferney. Elles examinent le questionnement sur le judiciaire, le religieux et le politique que suscite cette résurgence, à la suite des affaires Calas et Sirven, de ce que Voltaire considère comme une barbarie et s’attachent en particulier à apprécier le sens et la portée de l’engagement voltairien.

Dans la section des « Inédits et documents », d’une ampleur exceptionnelle cette année, il est encore question de l’affaire La Barre à partir de la publication d’éléments, certains d’entre eux inédits, du dossier manuscrit conservé dans les fonds de la Bibliothèque nationale de Russie : un résumé de la procédure, de nombreuses lettres sur les principaux acteurs de l’affaire. Illustre encore les richesses de la bibliothèque de Voltaire une étude qui examine « l’exemplaire maître » sur lequel Voltaire a consigné des annotations sur ses propres œuvres dans la seconde moitié des années 1760. Comme dans les numéros précédents, la section comporte aussi l’édition de lettres inédites de, à ou relatives à Voltaire.

Autour de l’affaire La Barre

Myrtille Méricam-Bourdet, « Réinvestir l’affaire La Barre »

Éric Wenzel, « Les juges, les témoignages et les aveux : l’affaire du chevalier de La Barre au prisme de la procédure criminelle de l’Ancien Régime »

Laetitia Saintes, « De la barbarie des robes noires. L’affaire La Barre vue sous l’angle des discours voltairiens »

Russell Goulbourne, « “Il y a enfin des spectateurs qui n’aiment point du tout de pareilles pièces” : Voltaire, La Barre et la référence théâtrale »

Alain Sager, « Si l’humanité n’existait pas, faudrait-il l’inventer ? L’anthropologie voltairienne après l’affaire La Barre »

Salwa Ben Sassi-Taktak, « Lire Voltaire à la lumière de l’affaire La Barre : le cas du Dictionnaire philosophique »

Christiane Mervaud, « Les deux réécritures de l’affaire La Barre dans les Questions sur l’Encyclopédie »

Jack Iverson, « Les manuscrits de Saint-Pétersbourg et la genèse du Cri du sang innocent »

Stéphanie Géhanne-Gavoty, « De l’assassinat juridique dans la Correspondance littéraire de Grimm : un traitement voltairien de l’affaire La Barre ? »

Linda Gil, « “La philosophie peut-elle réparer les mots affreux qu’a fait[s] la superstition ?” Condorcet, l’affaire du chevalier de La Barre et l’édition de Kehl des Œuvres complètes de Voltaire »

Charles Coutel, « L’apprentissage de la justice dans la liberté. Actualité de la Vie de Voltaire de Condorcet »

Nicolas Morel, « La lettre à “M. Pasquier”, de Voltaire à Beuchot : les affaires judiciaires entre réaction et canonisation »

II. Inédits et documents

Natalia Speranskaya, « Les manuscrits se rapportant à l’affaire La Barre – d’Étallonde conservés à la Bibliothèque de Voltaire à Saint-Pétersbourg »

Christophe Paillard, « L’exemplaire maître des Œuvres de Voltaire dans la seconde moitié des années 1760. L’auto-annotation de BV3464-1, modèle de BV3462-2, “Keate” et “Balleidier” »

François Moureau, « Une lettre en partie inédite de Jean-Baptiste Rousseau à Voltaire sur La Ligue (Vienne, 11 mai 1722, D105) »

Nicholas Cronk, « Un nouveau correspondant de Voltaire : une lettre inédite de Voltaire à Louis Joseph de Lalive d’Épinay (D11881a) »

Ruggero Sciuto, « The duc de Richelieu, Voltaire, and Mme du Barry: an Unpublished Letter from the Cabinet noir (D18516a) »

François Moureau, « Un écho inédit de Voltaire “mourant” et de la première d’Irène par le pharmacien Cadet de Vaux »

III. Comptes rendus