La Chaussée, Destouches

et la comédie nouvelle au XVIIIe siècle

ISBN : 978-2-84050-826-7
Date de publication : 15/03/2012
Format : 16x24
Nombre de pages : 445
Informations : HT de 4p. couleur
23,00 €
Disponible

On ne lit plus, on ne joue plus la comédie dite « larmoyante ». Donc, n’en parlons plus ; avec Gustave Lanson, massacrons Nivelle de La Chaussée. Injustice et erreur historique : notre livre réplique. Injustice car il y a plaisir et intérêt à lire ces « drames romanesques » (1741) qui parlent de la société des Lumières. Erreur parce que ces comédies représentent, pour Fontenelle et les contemporains, la modernité au théâtre, au même titre que Marivaux. Erreur parce que, de Destouches à La Chaussée, s’invente, avant Diderot, la poétique de ce qui se nommera le drame. Mauvaise foi aussi, ou ignorance : ces comédies sont des comédies, graves, a-t-on dit, comme Le Misanthrope, inventant, sans sacrifier au pathétique, un équilibre entre rire ou sourire et sensibilité. En s’associant à notre dessein de réhabilitation, en prêtant quelques instants sa scène et ses voix à Mélanide, la Comédie-Française comprenait le prix de ce répertoire méconnu.


Introduction de Jean Dagen

Première partie

L’atelier de Destouches

Une singulière collaboration : Destouches et Fuzelier A la Foire (Le Jaloux, 1716)

Françoise Rubellin

Dryden, Destouches, Marivaux et La tempête :

variations sur une premiere rencontre

Christian Biet

« Fonds de tendresse et beaux sentiments » :

romanesque et morale dans quatre comédies de Destouches

Éloïse Lièvre

Faire de nécessité vertu :

le cas du Dissipateur et du Trésor caché

Martial Poirson

Maîtres et serviteurs dans le théâtre de Destouches

John Dunkley

Le vers dans le théâtre comique de Destouches

Henri Coulet

 

Deuxième partie

Dramaturgie de la Chaussée

La Chaussée : retour sur quelques idées reçues

Catherine Francois-Giappiconi

Lanson, Nivelle de La Chaussée et la sensibilité lyrique

Camille Guyon-Lecoq

L’exposition dans les comédies larmoyantes de Nivelle de La Chaussée

Maria Grazia Porcelli

Les jeux de l’ordre et du désordre : réflexions sur les intrigues de La Fausse Antipathie

et de Mélanide

Sophie Marchand

Le romanesque dans le théâtre de La Chaussée. Réflexion sur un topos critique

Pierre Frantz

Sur l’unique tragédie représentée et imprimée de La Chaussée, Maximien (1738)

Jean-Noël Pascal

Le Rapatriage : La Chaussée et la comédie risible

François Moureau

Rire des larmes de La Chaussée : critiques et parodies au théâtre

Nathalie Rizzoni

 

Troisième partie

Poétiques croisées

La fidele infidélité :

de La Critique de l’École des Femmes a La Critique du Philosophe marié

et A La Critique de la Fausse Antipathie

Dominique Quéro

Le théâtre « non officiel » de Destouches et La Chaussée

David Trott

Nivelle de la Chaussée et le théâtre a la mode

Ioana Galleron Marasescu

Les « Écoles » chez Nivelle de La Chaussée et ses contemporains

André Blanc

De troublantes similitudes : La Gouvernante (1747) et Cénie (1750)

Charlotte Simonin

Figures du pathétique

chez La Chaussée et chez Voltaire

Gianni Iotti

Fontenelle, Marivaux et la comédie moyenne

Jean Dagen

Nivelle de la Chaussée, rival ou disciple de Marivaux ?

Jean-Paul Sermain

 

Quatrième partie

La scène et la critique

Les Échos du Mercure et la surprise de la foi

Yaël-Catherine Ehrenfreund

La comédie nouvelle vue par Collé dans son Journal

Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval

Fortune de Destouches et de La Chaussée en Espagne

Alfonso Saura Sanchez

TM Chaussee-Destouches c1a.indb 426 07/10/11 10:07

Destouches a la Comédie-Française

Roselyne Laplace

Le théâtre dans un fauteuil. Matériel de scene et distributions pour la création

des pieces de Nivelle de La Chaussée a la Comédie-Française

Joël Huthwohl

Bibliographie générale

Index nominum

Index des pieces citées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le même thème