Didactique des langues et technologies

De l'EAO aux réseaux sociaux

ISBN : 978-2-84050-848-9
Date de publication : 06/09/2012
Format : 145x210
Nombre de pages : 178
16,00 €

Qu’avons-nous à dire aujourd’hui, à la lumière du passé, de l’usage des technologies dans ses liens avec la didactique des langues ? Peut-on se plonger dans l’univers des technologies sans chercher à relier les discours et les pratiques du jour à ce qui les a précédés, à ce qui les sous-tend et les explique parfois ?

Cet ouvrage propose un panorama de l’usage des technologies pour l’enseignement-apprentissage des langues qui éclaire les pratiques actuelles et en émergence avec le recul réflexif qu’une telle approche permet. Il plaide ainsi pour un usage raisonné des technologies au service de la formation. Des exemples de projets en cours en anglais, allemand et français langue étrangère viennent illustrer le propos.

 

L’utilisation de plus en plus massive des technologies suscite inévitablement des questions tant chez les chercheurs que chez les praticiens et les étudiants intéressés par la didactique des langues. Tous devraient trouver ici des réponses appropriées à leur perspective.

 

Remerciements
Avant-propos
Introduction
1. Un peu d'histoire du domaine – Les années 60 à 90
1.1. Les ancêtres
1.2. Les premiers temps de l'EAO, « l’ordinateur tuteur »
1.3. « L'ordinateur apprenant » et « l'ordinateur outil »
1.4. Intelligence artificielle et EIAO
1.5. L'hypertexte
1.6. NTI, NTE, NTF
2. Années 60 à 90 – Lignes de force
2.1. Liberté versus guidage – Comment apprendre ?
2.2. Ouvert ou fermé ?
2.3. Interactivité, oui mais laquelle ?
2.4. Activité ou activisme ?
2.5. L'apprenant, le groupe, l'enseignant
2.6. Se tromper ou pas ? Faire au plus vite ou prendre le temps ?
2.7. Les dérives
2.8. Mise en regard des courants didactiques et technologiques
3. Les années 90 à 2000
3.1. Multimédia et hypermédia
3.2. Information mais aussi communication – Les TIC(E)
3.3. Internet
3.4. Le courant phare de l'autoformation
4. Effets de résonance au fil des années
4.1. Le tuteur : un écho du passé, de nouveaux rôles pour les
formateurs
4.2. Individualisation : initiative ou contrôle ?
4.3. Du travail seul à… la solitude ?
4.4. Dérives liées aux technologies
4.5. Mise en regard des courants didactiques et technologiques
5. Début des années 2000
5.1. Palette d’outils
5.2. Sigles et catégorisations
6. Les années 2000 - Réflexion didactique
6.1. Approche (inter)actionnelle
6.2. Entre individuel et collectif, présence et distance,
autonomie et guidage
6.3. Potentiel et limites des technologies
6.4. Mise en regard des courants didactiques et technologiques
7. Analyse de quelques exemples
7.1. CMO et création multimédia
7.2. Corpus et concordances
7.3. Formation à distance - Clavardage
7.4. Formation à distance sur plate-forme
7.5. Regard épistémologique
8. Courants plus récents
8.1. Les jeux « sérieux »
8.2. Les mondes synthétiques
8.3. Le tableau blanc interactif (TBI)
8.4. Les tablettes numériques
8.5. Le web 2 ou web social
8.6. Nouvelles tendances, nouvelles interrogations
Conclusion
Bibliographie
Sites internet
Glossaire
Table des matières

Lire un extrait

Muriel Grosbois est enseignant-chercheur à l’université Paris-Sorbonne. Depuis ses études aux États-Unis à la fin des années 80, son parcours professionnel et universitaire s’inscrit dans une logique d’articulation entre la didactique des langues et l’usage des technologies. Qu’est-ce qu’...

Sur le même thème