Le Soleil de la liberté. Henri Heine (1797-1856)

L'Allemagne, la France et les révolutions

ISBN : 2-84050-437-5
Date de publication : 28/08/2006
Format : 16 x 24 cm
Nombre de pages : 310
25,00 €

Au cours d'une visite à  Marengo, lieu de la célèbre victoire militaire de Bonaparte le 14 juin 1800, Henri Heine sent venir le jour où « le soleil de la liberté réchauffera la terre ». Né Harry Heine dans une famille juive rhénane, Henri Heine, épris de cette clarté propre à  l'esprit français du XVIIIe siècle, caresse en politique les idées nouvelles portées par la Révolution.

Rejetant le nationalisme allemand francophobe et judéophobe, incessant médiateur entre les cultures française et germanique, figure du Paris romantique, libéral et humanitaire de 1830 à  1848, liée à  Gautier, Sand, Berlioz et Nerval son traducteur, il est également proche de Marx et de Saint-Simon. Mais s'il manifeste des idéaux progressistes et s'attache à  défendre une forme de communisme primitif envisagé comme une réponse salvatrice au nationalisme, il pressent que cette utopie peut être inquiétante pour l'avenir de l'art et de la civilisation humaine.

Quel homme de lettres pourrait nous être aussi contemporain ? Malgré cela, celui qu'on n'a que trop souvent présenté comme un « rossignol allemand niché dans la perruque de Voltaire », est encore trop mal connu en France. Pourtant par son ironie, son idéalisme sceptique, son travail sans relâche pour unir au lieu d'opposer les Européens, il est l'un de ces auteurs dont nous avons le plus à  apprendre.

Bibliographie, index

Bibliographie, index