Esthétiques de la ville britannique (XVIIIe-XIXe siècles)

ISBN : 978-2-84050-841-0
Date de publication : 28/06/2012
Format : 14,5x21
Nombre de pages : 260
20,00 €
Disponible

Au travers d’études d’histoire de l’art et d’essais d’histoire culturelle, ce livre aborde les liens entre la ville, ses transformations aux XVIIIe et XIXe siècles, et les évolutions dans les arts, même quand ils évitent la ville pour se tourner vers la nature, ses paysages, ses jardins. On lira des études plus théoriques d’histoire de l’art, d’histoire de la ville, d’histoire de son architecture, mais aussi des considérations sur la façon dont les développements esthétiques s’inscrivent dans l’espace urbain, ou au contraire s’en échappent. Les contributions abordent à la fois des personnages importants de l’évolution des arts en Angleterre à l’époque qui nous intéresse, comme en écho aux travaux de Jacques Carré sur Burlington, des genres caractéristiques de cette époque, des institutions centrales à la vie culturelle de l’Angleterre des XVIIIe et XIXe siècles, des questions de théorie des arts.

 

Le présent ouvrage regroupe des contributions de divers amis, collègues (français et étrangers) et anciens étudiants de Jacques Carré, qui travaillent dans des domaines différents au sein du champ de l’histoire culturelle. Cette diversité témoigne de la façon dont les champs disciplinaires sont constamment redéfinis et mis en corrélation, en interaction ou en tension les uns avec les autres. Tandis qu’il y a peu encore, on séparait de façon étanche l’histoire des idées, l’histoire de l’art et l’histoire sociale, ce sont les points d’intersection entre ces domaines qui posent aujourd’hui de nouvelles questions critiques. Cet ouvrage contribue à explorer ce champ varié pour en souligner l’unité, et en faire apparaître les échos, les rappels, les continuités ou les ruptures.

 


Introduction, par Pierre Dubois et Alexis Tadié

 

1.Regarder/déambuler

 

Marie-Madeleine MARTINET

Représentations de la ville : médium et modernité

 

Dana ARNOLD

« Ce n’est pas écrire au sens plein du terme » : la notation graphique de l’architecture comme mode d’ekphrasis

 

Alexis TADIÉ

Michael Baxandall et la tradition anglaise de la critique d’art

 

Peter BORSAY

Promenade en bord de ville : espace périphérique et activité récréative dans les villes anglaises et galloises, de 1700 à 1900

 

Laurent CHÂTEL

« Getting A Full Picture ». Pour une nouvelle histoire des « jardins anglais » des Lumières : perspectives croisées entre conception et réception

 

2.Les arts dans la ville

 

Françoise BAILLET

Le(s) Londres de George Cruikshank : représentations visuelles de la capitale britannique, (1820-1840)

 

Alexandra SIPPEL

L’esthétique du jardin paysager au service de l’utopie coopérative : Loch Lomond dans The Revolt of the Bees de John Minter Morgan

 

Janine BARRIER

Giovanni-Battista Torré entre Londres et Paris : un exemple de transferts culturels

 

Isabelle BAUDINO

John Gwynn (1713-1786) : architecte de la Royal Academy of Arts de Londres ?

 

Pierre DUBOIS

Musique et charité dans les romans de Fanny Burney ou comment moraliser la ville

 

Bibliographie

Liste des travaux de Jacques Carré

Liste des illustrations

Index

 

 

Pierre Dubois est agrégé d’anglais et professeur des universités. Il étudie la musique et la littérature anglaises du XVIIIe siècle. Il a publié notamment une édition critique de l’Essay on Musical Expression de Charles Avison et La conquête du mystère musical en  Grande...

Sur le même thème