Culture et guerre froide

ISBN : 978-2-84050-547-1
Date de publication : 31/01/2008
Format : 16 x 24cm
Nombre de pages : 316
Informations : 6p. HT en couleur
26,00 €

La Guerre froide fut d’abord un combat idéologique, et la culture était en première ligne, comme les deux camps le prouvent dès la seconde moitié des années 1940. Sur le plan politique comme sur le plan culturel, le clivage passait certes entre deux ensembles d’États, mais il était visible à l’intérieur de chaque société et, parfois, de chaque individu. La guerre civile entre marxistes et libéraux battait son plein dans la culture « occidentale ». Au début, lors de la tension extrême des années 1947-1953, le combat pour la culture a souvent été du ressort de la propagande ; dès que l’on a commencé à espérer une détente, les relations culturelles entre les deux blocs ont été considérées de chaque côté comme un vecteur essentiel d’une lutte plus élaborée. Les premiers à dépasser véritablement la Guerre froide ont été les écrivains, les penseurs et les artistes : ce fut, en particulier, le cas des intellectuels des pays de l’Est qui, dans leur esprit, avaient abattu le Mur des années avant la chute de celui de Berlin.


Introduction Jean-François Sirinelli PREMIERE PARTIE LA CULTURE COMME COMBAT IDEOLOGIQUE La campagne contre l’adulation de l’Occident Françoise Thom La récupération des cultures nationales : le cas de la Hongrie Catherine Horel Les communistes italiens et la culture de masse américaine Stephen Gundle L’enjeu culturel de Radio Free Europe, Radio Liberty et RIAS Anne-Chantal Leandri-Lepeuple L’architecture réaliste socialiste : l’emprise du Beau sur le Bon. Le cas roumain Carmen Popescu L’image de l’espion dans la culture populaire soviétique des années 1950 : entre affirmation patriotique et valeurs de guerre froide Sabine Dullin DEUXIEME PARTIE LA POLITIQUE CULTURELLE COMME INSTRUMENT DE RAPPROCHEMENT ENTRE LES DEUX MONDES Les jeunes en guerre froide : les grandes puissances et les organisations mondiales de jeunesse Joël Kotek Paix par le sport et guerre froide : le neutralisme pro-occidental du Comité international olympique Patrick Clastres Les relations culturelless entre les deux Allemagne. Première période : 1946-1961 Pierre Jardin Le cinéma dans les relations franco-soviétiques. Enjeux et problèmes à l’heure de la détente (1964-1974) Marie-Pierre Rey La diplomatie culturelle française à l’égard de l’URSS : objectifs, moyens et obstacles (1956-1966) Thomas Gomart La politique culturelle yougoslave durant l’ère Tito Arnold Suppan Une brèche dans le rideau de fer : le cinéma italien dans les pays du bloc soviétique au début de la guerre froide Francesco Guida TROISIEME PARTIE LA CULTURE COMME PRECURSEUR DE LA FIN DE LA GUERRE FROIDE La culture avec ou contre la politique ? L’exemple franco-tchécoslovaque dans la guerre froide (1948-1968) Antoine Marès Experts et/ou engagés ? Les scientifiques entre guerre et paix, de l’UNESCO à Pugwash Michel Pinault La culture de contestation des années 1970-1980. Entre idée nationale et idée de l’Europe : le cas de la Bulgarie Svetla Moussakova La multiplicité des cultures dans la Russie de la stagnation (1968-1985) : un témoin des ruptures entre pouvoir et société Cécile Vaissié La COMES (1958-1969), une association d’écrivains dans la guerre froide Nicole Racine Conclusions Georges-Henri Soutou

Georges-Henri Soutou est membre de l'Académie des Sciences morales et politiques et Professeur émérite à l'Université Paris-Sorbonne (Paris-IV).

Membre de la Commission des archives diplomatiques auprès du Ministère des Affaires étrangères, il siège au conseil de rédaction de diverses...

Jean-François Sirinelli est professeur à l'Institut d'études politiques de Paris et directeur du Centre d'histoire de l'Europe du vingtième siècle. Il co-dirige aux PUF la collection "Le noeud gordien" et la publication de la Revue historique. Auteur de nombreux ouvrages, il a dirigé...

Sur le même thème