L'aéronautique militaire française outre-mer

1911-1939

ISBN : 978-2-84050-867-0
Date de publication : 26/04/2013
Format : 16x24
Nombre de pages : 800
Informations : 200 photos, 10 cartes
26,00 €
Disponible

Durant les dernières années de la Belle Époque, alors même que l’aviation militaire n’en était qu’à ses débuts en France, plusieurs territoires de l’Empire connurent des essais d’implantation aéronautique. Parfois infructueux, ils montrent cependant l’engouement généralisé que suscita alors l’apparition de l’aéroplane. Ces tâtonnements amenèrent la création d’une aviation coloniale militaire en Afrique du Nord, mais le déclenchement de la Grande Guerre mit fin à l’expérience. La réapparition de l’aviation dans l’Empire résulta du développement des fronts périphériques à partir de 1916. Avec le retour à la paix, puis l’extension de l’aéronautique déployée outre-mer durant l’entre-deux-guerres, se constitua une véritable aviation aux colonies, dévolue à l’aménagement et au contrôle des territoires de l’Empire. Toutefois, la montée des périls en Europe et en Extrême-Orient dans la seconde moitié des années 1930, amena l’aéronautique française déployée outre-mer à évoluer pour devenir un véritable outil de défense, c’est-à-dire une aviation impériale.


Remerciements

Avertissements

Table des sigles et abréviations

Préface de Jacques Frémeaux

Introduction

PREMIERE PARTIE :

Des tâtonnements de la Belle Époque

 

à l’impact de la Première Guerre Mondiale

I/ Les raisons d’un déploiement aérien hors de métropole (1910-1911)

A/ Un engouement généralisé pour l’aéronautique

B/ Les débats parlementaires et la création d’un service aéronautique

aux armées

C/ L’établissement de services aériens outre-mer : des besoins

militaires ?

II/ Les premières expérimentations aériennes outre-mer (1911-1914)

A/ Les tentatives avortées d’implantation aéronautique militaire lointaine

B/ L’implantation aéronautique militaire en Algérie-Tunisie

C/ L’aéronautique militaire française et la pacification du Maroc

III/ L’extension mondiale du conflit et l’indispensable présence outremer

 

de l’aviation militaire (1916-1919)

A/ Les objectifs de l’état-major général pour le front sud

B/ Le retour des services aéronautiques en Afrique du Nord

C/ La création au Levant et en Indochine de deux aviations totalement

dissemblables

DEUXIEME PARTIE :

 

Les temps glorieux de l’aviation aux colonies (1920-1934)

I/ Les raisons d’être et les différents aspects de l’aviation aux

colonies

A/ La création de l’aviation coloniale et les évolutions structurelles de

l'aéronautique militaire outre-mer

B/ Le coût et l’évolution institutionnelle de l’aviation outre-mer (1920-

1933)

II/ Servir dans l'aviation outre-mer : attrait et contraintes

A/ Un champ d’expériences personnelles sans équivalent

B/ De lourdes contraintes préjudiciables au rendement de

l’aviation outre-mer

III/ Aménager et surveiller : les missions d’ordre économique et

 

politique

A/ Un outil d’exploration, de pénétration et de police

B/ Un outil pour les travaux d’intérêt général de l’Empire

C/ Un outil de propagande et de diplomatie

IV/ Pacifier et défendre : des missions d’ordre purement

 

militaire

A/ Vers un usage militaire spécifiquement colonial

B/ Un outil d’appui-protection et de pacification

TROISIEME PARTIE

 

L’évolution inachevée vers une aviation impériale (1934-1939)

I/ Les conflits de compétence sur le commandement des unités

aéronautiques dans l’Empire (1934-1938)

A/ Les conséquences institutionnelles de la création de l’armée

de l’Air

B/ La difficile mise en oeuvre de la 5e région aérienne

C/ L’élaboration d’autres grandes zones d’actions aériennes dans

l’Empire : des tentatives infructueuses

II/ Vers une véritable défense aérienne de l’Empire (1937-1939)

A/ 1937 : une année charnière pour l’évolution vers l’aviation

impériale

B/ Le plan V et la constitution inachevée de la Division impériale

(1938-1939)

Conclusion

Annexes (& cartes)

Sources & bibliographie

Index (Personnes, lieux, matériels)

Tables

Docteur en Histoire de l’université Paris-Sorbonne, Jean-Baptiste Manchon est spécialiste de l’histoire de l’aéronautique. Il enseigne au lycée Stanislas à Paris.

Sur le même thème

...
En savoir plus
Disponible