Soldats de la loi

La gendarmerie au XXe siècle

ISBN : 978-2-84050-693-5
Date de publication : 11/06/2010
Format : 16x24
Nombre de pages : 544
Informations : tableaux, graphiques, chronologie
26,00 €
Disponible

Que sait-on des successeurs des pandores du xixe siècle, dont l’effectif passe de 30 000 en 1914 à 107 000 en 2007 ? Trop peu de choses au regard de leurs multiples missions.

Les gendarmes sont observés ici pendant la mobilisation de 1914, dans les terroirs de l’entre-deux-guerres, les combats de 1939-1940, les fêtes de Vichy, les mouvements de Résistance et l’Épuration, sous la République gaullienne et pendant la crise de l’été 1989. On les rencontre partout, à la campagne et à la ville, dans le cyberespace et sur le grand écran. À l’extérieur de la métropole, on les retrouve dans la prévôté de l’armée d’Orient en 1916, la Syrie et le Liban sous mandat français, le Constantinois révolté en mai 1945, les hauts plateaux indochinois, l’Ouest algérien de l’automne 1954, la lutte contre l’OAS, l’Afrique de la fin de l’époque coloniale et l’océan Indien.

Étudier l’action de ces soldats de la loi permet de mieux comprendre le fonctionnement de l’État, l’articulation de la tradition militaire et de la culture du service public, la professionnalisation de l’appareil policier et l’exercice de la police de proximité sur 95 % du territoire.

Ce voyage à travers la gendarmerie propose un panorama de l’institution depuis la Révolution, une analyse de sa situation au début du XXIe siècle, des organigrammes, des statistiques, une bibliographie commentée et une chronologie de plus de 8oo dates.

Après Gendarmerie, État et société au XIXe siècle (2002), Figures de gendarmes (2003), Histoire de la maréchaussée et de la gendarmerie. Guide de recherche (2004), La Gendarmerie, les gendarmes et la guerre (2005), La Gendarmerie et les gendarmes pendant la seconde guerre mondiale (2006) et La Gendarmerie, force urbaine, XVIIIe-XXIe siècles (2007), cette production du chantier de l’université Paris-Sorbonne, animé depuis dix ans par Jean-Noël Luc, éclaire l’histoire d’une force militaire originale, les péripéties de la dualité policière française et les interactions entre la force publique et la société.


Jean-Noël Luc est professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris-Sorbonne (Centre d’histoire du XIXe siècle), où il a ouvert, en 2000, un séminaire sur l’histoire de la gendarmerie et des autres forces de sécurité. Ce chantier a permis de (co)organiser dix colloques et de publier une...

Sur le même thème

...
En savoir plus
Disponible