Le champagne

Une histoire franco-allemande

ISBN : 978-2-84050-785-7
Date de publication : 22/09/2011
Format : 22x22
Nombre de pages : 360
Informations : nombreuses ill. en couleur, couverture rigide reliée
25,00 €
Disponible

L’histoire du champagne est aujourd’hui en plein renouveau, notamment grâce à la publication des thèses de Claire Desbois-Thibault et de Michel Étienne. Mais l’un des aspects les plus importants de cette histoire, à savoir les liens et relations franco-allemandes à propos de ce merveilleux breuvage restaient à creuser. C’est donc sous l’angle d’une histoire franco-allemande que se situe très clairement ce nouveau livre consacré au champagne, sans exclusive cependant, puisque il est aussi question du rôle des moines et des chanoines dans son histoire au Moyen Âge, sa place dans les lots de la seconde loterie nationale française en 1795, la construction de l’image du champagne depuis le XVIIe siècle, les vins de Champagne et leurs consommateurs de 1650 à 1830, ce chapitre expliquant les conditions de la transformation de ce vin en vin effervescent de grande qualité, prolongé par une analyse du contexte dans lequel la montée de la consommation de luxe a entraîné la naissance des grands vins de qualité.

Si la clientèle anglaise est à l’origine de l’essor du champagne, il n’en reste pas moins que ce sont les négociants et consommateurs allemands qui ont contribué de manière décisive à son expansion en Europe à partir de la fin du XVIIIe siècle. On peut penser que cela tient à l’ancienneté des achats allemands de vins en France, ou à l’empire qu’exerça le champagne sur les usages de table à partir du milieu du XVIIIe siècle. Mais le rôle des maisons de négoce a été déterminant, soit parce que, comme pour Moët et Clicquot, il y a eu un démarchage systématique de la clientèle allemande, soit parce que naquirent des maisons allemandes du champagne : Deutz et Geldermann, Krug, le tout n’allant pas sans difficultés, soit pour reconstituer cette histoire comme le montre l’exemple d’Heidsieck, soit parce que l’occupation allemande est venue rendre compromettants ces liens pendant la seconde guerre mondiale.

L’ouvrage comporte aussi deux chapitres à portée générale qui achèvent d’en faire un livre de référence, d’un côté sur l’histoire du champagne et son renouveau, de l’autre sur son histoire franco-allemande.

 

Introduction : Werner Paravicini

I. L’histoire du champagne dans son contexte général

Pour un renouveau de l’histoire de la vigne et du vin en Champagne (Claire Desbois-Thibault)

L’essor d’une consommation de luxe : grands vins et eaux-de-vie de qualité (milieu XVIIe-milieu XIXe siècle) (J.-P.Poussou)

II. Nouveaux éléments de l’histoire du champagne

Vins des moines et vins des chanoines en pays rémois au Moyen Âge (P. Demouy)

Les vins de Champagne et leurs consommateurs, des années 1650 aux années 1830 : trois univers viticoles et sociaux (B. Musset)

L’empire du champagne sur les usages de table 1750-1900 (Hans Ottomeyer)

Les champagnes dans les lots de la seconde loterie nationale française (1795) (Philippe Roudié)

Le champagne Clicquot (1801-1813) : histoire d’une maison de négoce sous le Consulat et le Premier Empire (Dominique Barjot, Michel Etienne)

Les maisons Heidsieck : une histoire impossible ? (Nicolas Vergne)

Luxe, calme et volupté : la construction de l’image du champagne, du XVIIe siècle à nos jours (Jean-Robert Pitte)

III. Le champagne : une histoire franco-allemande

Pour une histoire franco-allemande du champagne (Werner Paravicini)

Les importations de vin de la France occidentale en Allemagne au bas Moyen Âge

Les importations de vin de la France occidentale au bas Moyen Age (Rolf Sprandel)

Les Allemands et le champagne de la fin du XVIIIe au début du XIXe siècle : clientèle et représentants de commerce germaniques de deux maisons de négoce marnaises, Moët et Clicquot (Fabrice Perron)

Entre Aix-la- Chapelle et Aÿ en Champagne, ou l’incroyable parcours de deux négociants et producteurs de champagne du XIXe siècle en proie aux conflits politiques (Barbel Kuhn)

Sens des affaires et transfert culturel : la maison Krug au XIXe siècle (Marc Schalenberg)

Le vin de champagne à l’épreuve de l’Occupation allemande 1940 -1944 (Jean-Pierre Husson)

CONCLUSIONS : Jean-Pierre Poussou

Jean-Pierre Poussou incarne l’universitaire français dans toute sa plénitude, à la fois chercheur de renom – sa thèse d’État Bordeaux et le Sud-Ouest au XVIIIe siècle demeure un classique de l’histoire démographique autant par ses résultats que par sa méthode –, enseignant d’un...

Sur le même thème