Génération politique

Les « années 68 » dans les jeunesses des partis politiques en France et en RFA

ISBN : 978-2-84050-960-8
Date de publication : 18/11/2014
Format : 160x240
Nombre de pages : 502
Informations : Ce livre a reçu le Prix Maurice Baumont de l'Académie des sciences morales et politiques
25,00 €
Disponible

« Comment peut-on penser librement à l’ombre d’une chapelle ? » ; « La politique se passe dans la rue » ; « Une organisation oui ! Une autorité ou un parti, non ! »

Les slogans de 68 expriment avec morgue le rejet des partis établis. Cette aspiration à un renouvellement des cadres de la politique a toutefois eu tendance à faire oublier qu’au cours des « années 68 », l’immense majorité des jeunes engagés en politique adhéra à ces partis ou à leurs organisations affiliées. Ceux-ci furent même les principaux bénéficiaires de la politisation des jeunes au regard de la vague d’adhésions qu’ils connurent en France et en République fédérale d’Allemagne quelle que soit leur orientation politique. Les deux principaux épicentres européens de la contestation étudiante furent ainsi les deux seuls pays d’Europe à connaître un tel renouveau de la démocratie partisane au cours des années 1960-1970.

À travers l’étude des organisations de jeunesse des partis politiques français et ouest-allemands, cet ouvrage replace les mouvements étudiants dans le contexte de la politisation large de la jeunesse qui marqua les « années 68 » à l’échelle d’une génération. Le défi d’une intégration massive des jeunes à la démocratie partisane força alors ces organisations et leurs partis à transformer les cadres de la participation politique. C’est aussi l’ensemble des changements que suscita cette politisation dans l’engagement militant, la culture politique et le fonctionnement de la démocratie qui fondent l’héritage de cette génération politique par excellence.

Introduction

 

Première partie

Avant « 68 » : le renouveau de la politisation des jeunes

 

Chapitre 1

Les organisations de jeunesse politique au 20e siècle

 

Chapitre 2

La jeunesse, âge de l’engagement politique

 

Chapitre 3

La naissance d’un nouveau modèle d’organisation

 

Chapitre 4

La politisation des organisations à la veille de « 68 »

 

Chapitre 5

Les organisations de jeunesse et le mouvement étudiant

 

Deuxième partie

La nouvelle identité des organisations de jeunesse

 

Chapitre 1

1969, un tournant historique pour les organisations

 

Chapitre 2

La place nouvelle de la jeunesse dans les partis

 

Chapitre 3

Changer le parti pour changer le monde

Chapitre 4

Le renouveau de la démocratie interne

 

Chapitre 5

La politisation des contacts internationaux

 

Troisième partie

La  mobilisation  politique  d’une  génération

 

Chapitre 1

Une croissance sans précédent des effectifs

 

Chapitre 2

Renouveau militant et mobilisation des masses 299

 

Chapitre 3

La politisation dans les lycées et les universités

 

Chapitre 4

Des organisations plus efficaces et plus visibles

 

Chapitre 5

Le succès politique d’une génération

 

Conclusion

 

Chronologie

Sources - Bibliographie - Index

Mathieu Dubois est agrégé et docteur en histoire de l’université Paris-Sorbonne et de l’Universität Augsburg. Ancien Fellow du Zentrum für Zeithistorische Forschung (Potsdam), il est actuellement chercheur et enseignant à l’université Paris-Sorbonne et chargé de conférences à l...

Sur le même thème

...
En savoir plus
Disponible