Jacques Seydoux diplomate (1870-1929)

ISBN : 978-2-84050-875-5
Date de publication : 14/01/2013
Format : 160x240
Nombre de pages : 410
Informations : Prix Claude Berthault 2013 de l'Académie des sciences morales et politiques
23,00 €
Disponible

Diplomate peu connu du grand public, Jacques Seydoux joue pourtant un rôle déterminant, au lendemain de la première guerre mondiale, dans la prise en compte par le Quai d’Orsay des facteurs économiques et financiers dans les relations internationales. Sa pensée, riche et originale, envisage alors la reconstruction de l’Europe de façon globale, avec lucidité et pragmatisme, et trouve des solutions concrètes aux questions les plus délicates, comme celles des réparations allemandes et des dettes de guerre. Prônant la coopération et le rapprochement des cultures, il va jusqu’à défendre l’idée d’une Europe unie, autour de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni, dans le cadre d’une coopération essentiellement économique.

Sa carrière, qui s’étend sur les trente premières années du xxe siècle, de part et d’autre de la Grande Guerre, couvre une période de profond renouvellement des fonctions et des pratiques diplomatiques, qui voit notamment l’essor de la diplomatie économique et du multilatéralisme. Le parcours du diplomate est ici totalement inséparable des évolutions qui affectent l’ensemble d’une profession et le cadre institutionnel dans lequel elle s’exerce. À travers l’itinéraire d’un homme, cette étude propose une réflexion sur le processus décisionnel en matière de politique extérieure et sur le métier de diplomate, au moment où ce dernier commence à voir son rôle et ses prérogatives contestés par les évolutions profondes du monde contemporain.

 

Introduction
1. Une jeunesse ordinaire
Famille – Enfance – Formation
2. Un diplomate
La belle époque de la diplomatie – Mariage – Une
vie bouleversée – Le Quai d’Orsay à la veille de la
Grande Guerre
3. La guerre
Une expérience – Le blocus – Un expert
4. Le tournant de l’après-guerre
La suppression du blocus – Une nouvelle
diplomatie – La sous-direction des relations
commerciales
5. La reconstruction de l’Europe
Versailles et le nouvel ordre européen – Les
réparations – Les conférences de l’après-guerre
6. De Gênes au plan Dawes
L’Europe à Gênes – La Ruhr – Au coeur de la
bataille – Le plan Dawes
7. Regards à l’est
L’Europe danubienne – L’Autriche – Le cas de la
Hongrie – « Le saut dans l’inconnu » : la Russie
8. L’heure de Locarno
Dernières années au Quai d’Orsay – La
conférence de Londres et l’application du plan
Dawes – Les dettes interalliées – De Locarno à
Thoiry – Le départ du Quai d’Orsay

9. La patience de vivre

Une retraite active – Une réflexion continue –

«Je vis, c’est-à-dire que je suis en train de
mourir »


Conclusions
Sources
Bibliographie
Index

 

Stanislas Jeannesson est professeur d‘histoire contemporaine à l’université de Nantes et membre du CRHIA (Centre de recherches en histoire internationale et atlantique). Historien des relations internationales au XXe siècle, ses recherches portent principalement sur la politique étrangère de la...

Sur le même thème

...
En savoir plus
Disponible