Lire en extraits

Lecture et production des textes, de l'Antiquité à la fin du Moyen Âge

ISBN : 978‐2‐84050‐981‐3
Date de publication : 24/08/2015
Nombre de pages : 498
28,00 €

Les lettrés de l’Antiquité et du Moyen Âge avaient l’habitude de composer des notes de lecture. Ces notes prenaient souvent la forme d’extraits compilés dans des recueils. Ces recueils étaient parfois lus et copiés pour eux‐mêmes.  Les lettrés s’envoyaient leurs extraits ou s’en faisaient lire. Ces extraits permettaient de prendre connaissance rapidement du contenu essentiel d’un ouvrage, de ses « beaux passages » ou de ses passages les plus utiles. Ils avaient aussi un intérêt pédagogique ou polémique. Ils servaient souvent de matière première à la
composition d’ouvrages anthologiques. Ils sont même à l’arrière‐plan d’un grand nombre de textes dont le caractère anthologique n’est pas toujours facilement détectable. C’est dire combien les extraits étaient au coeur de la vie des lettrés de l’Antiquité et du Moyen Âge.

Ce livre se propose de repenser les pratiques de lecture et de composition, de l’Antiquité au Moyen Âge, en tentant de préciser la place exacte que les « extraits » ont pu jouer jusqu’à l’aube de la Renaissance. Il est fondé sur une double approche à la fois comparatiste et historique. Il rassemble des contributions portant sur des aires culturelles différentes (l’Égypte pharaonique, le monde grec classique et hellénistique, le monde romain, l’Antiquité tardive, Byzance, le Moyen Âge occidental) et s’applique à retracer l’émergence et la diffusion d’une pratique apparue avant tout en Grèce, à l’époque classique, et qui ne se cesse de prendre de l’importance dans les usages lettrés, dès l’époque hellénistique, et plus encore à l'ère chrétienne.

Avant propos

Sébastien Morlet

 

Lire en extraits : Les manuscrits de miscellanées en Égypte ancienne, ou la lecture comme pratique créative

Chloé Ragazzoli

« Extraire » dans la littérature antique

Sébastien Morlet

Extraction, remémoration et discontinuité dans les Controverses de Sénèque le Père : du déclamateur au texte

Charles Guérin

Les traités de pharmacologie de Galien et les extraits des médecins antérieurs :

un témoignage important sur la formation du langage scientifique spécialisé

Alessia Guardasole

Cyprien excerpteur du texte biblique : quelques réflexions sur l’Ad Quirinum  et l’Ad Fortunatum

Laetitia Ciccolini

Eusèbe de Césarée et les extraits de Numénius dans la Préparation évangélique

Fabienne Jourdan

Questions au sujet de l’anthologie origénienne transmise sous le nom de Philocalie

Éric Junod

Un dossier d’Origène : Les notes marginales de la Syro‑hexaplaire de Daniel

Olivier Munnich

Réduire Origène. Extraits, r.sum.s, réélaborations d’un auteur qui a trop écrit

Luciano Bossina

François Combefis éditeur d’extraits origéniens

Reinhart Ceulemans

Extraire pour réfuter. Pratiques de la fin du IVe siècle apr.s Jésus-Christ

Matthieu Cassin

Le travail de l’extrait dans les Testimonia  du Pseudo Grégoire de Nysse

Jean Reynard.

Inventaire, origine et objet des florilèges patristiques dans les collections canoniques et dans la littérature pontificale de l’Antiquité

Dominic Moreau

Écrire en extraits. Comment Jean de Gaza fit son miel au bouquet de Stobée (Ménandre, Bion, Euripide)

Delphine Lauritzen

Extrait et florilèges dans les Discours contre les calomniateurs des images de Jean Damascène : une clé pour comprendre leur rédaction

Vincent Déroche

Du mauvais usage des sources dans un florilège palestinien du VIIIe  siècle

Vassa Kontouma

Le genre du florilège et la littérature des rabbins de l’Antiquité : considérations générales et cas particulier des Testimonia

José Costa

L’historiographie tardo‑antique : une littérature en extraits

Muriel Debié.

Lire en extraits à Byzance : le Florilegium Coislinianum et ses sections païennes

Peter van Deun

Prêcher par extraits à la fin du Moyen Âge ? La Pharetra attribuée à saint Bonaventure

Sophie Delmas

Extraire, organiser, transmettre le savoir dans les encyclopédies du Moyen Âge tardif : Albert le Grand dans le Speculum naturale  de Vincent de Beauvais et la Catena aurea entium  d’Henry d’Herford

Iolanda Ventura

 

Index biblique

Index des lieux d’auteurs anciens et médiévaux

Table des matières

 

Maître de conférences de grec à l’université Paris‐Sorbonne, Sébastien Morlet est spécialiste d’Eusèbe de Césarée, de patristique grecque et d’histoire des doctrines philosophiques et religieuses dans l’Antiquité tardive.

Sur le même thème