46, Entre les langues

ISBN : 979-10-231-0604-6
Date de publication : 04/06/2018
Format : 22 x 27 cm
Nombre de pages : 196 p.
33,00 €
Disponible

L’apport d’autres langues et d’autres cultures au processus créatif d’un auteur a été souvent ignoré ou occulté pour diverses raisons : on peut citer les stratégies éditoriales, les contraintes politiques ou encore les préjugés monolingues qui restent très présents, y compris dans la communauté scientifique.

L’objectif de ce numéro consistera à montrer, grâce à l’analyse des documents de travail, que le monolinguisme apparent peut cacher le multiculturalisme et le plurilinguisme de ces créateurs. Ainsi, les études génétiques ici réunies chercheront à observer l’impact et les répercussions de la diversité des langues sur le processus d’écriture littéraire.

Dans la mesure où la plupart des auteurs plurilingues écrivent dans une langue de leur pays d’adoption ou bien produisent des œuvres en deux langues mais qui sont destinées à deux publics de lecteurs distincts, ils sont souvent perçus par les marchés éditoriaux, par la critique et par le public comme des écrivains monolingues. C’est-à-dire comme n’importe quel autre écrivain de ces mêmes pays. Si leur origine identitaire et linguistique n’est pas occultée, elle peut être relevée à titre de curiosité.

Dans l’ensemble des contributions de ce numéro « Entre les langues », l’observation des brouillons révèle des aspects plurilingues, souvent inconnus ou cachés, des processus créatifs littéraires en montrant la véritable fonction du plurilinguisme dans l’écriture.


PRÉSENTATION

Plurilinguisme littéraire, par Olga Anokhina et Emilio Sciarrino

ENJEUX

Olga Anokhina et Emilio Sciarrino, Plurilinguisme littéraire : de la théorie à la genèse

ÉTUDES

Dirk Weissmann, Monolinguisme – plurilinguisme – translinguisme : à propos de la genèse du poème « Huhediblu » de Paul Celan

Delfina Cabrera, Tisser le texte et cacher les ls : l’écriture plurilingue de Manuel Puig

Aurelia Arcocha-Scarcia, Les deux langues en clair-obscur dans Mimodrames et Icônes (1990) de Juan Mari Lekuona

Claire Riffard, Aperçus d’une genèse bilingue chez Jean-Joseph Rabearivelo

João Dionísio, Remarques sur la création plurilingue chez Fernando Pessoa

Agathe Mareuge, Les brouillons « entre les langues » de Raoul Hausmann : Dada plurilingue, entre montage et optophonie

 

 

ENTRETIENS

Gao Xingjian, Entre le chinois et le français, par Simona Gallo

Luba Jurgenson, Écrire entre deux corps, par Julia Holter

INÉDITS 

Le dualisme linguistique de Dionysios Solomos : l’italien et le grec dans la genèse des Libres Assiégés, présenté par Kostis Pavlou

Giuseppe Ungaretti et le processus de création circulaire. La genèse de Gridasti : so oco, présenté par Emilio Sciarrino

VARIA

Paule Petitier, La Semaine sainte de Michelet : l’émergence de l’idée des fédérations à travers les papiers préparatoires de l’Histoire de la Révolution française

Colton Valentine, Vers une génétique de la critique : le cas de Georges Poulet

CHRONIQUES

Comptes rendus d’ouvrages

Bibliographie génétique (janvier- décembre 2017)

Olga Anokhina est chercheur à l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (CNRS-ENS). Elle consacre ses recherches à la genèse des œuvres des écrivains plurilingues et à la relation entre le plurilinguisme et la créativité littéraire. Olga Anokhina s’intéresse également aux aspects cognitifs de...

Emilio Sciarrino est professeur agrégé, docteur en littérature italienne, et ATER à l’Université de Caen-Normandie. Il est membre de l’équipe Multilinguisme, traduction, création. Ses recherches portent sur le plurilinguisme dans l’aire italienne et européenne. Il a codirigé le volume...

Sur le même thème