Temps et éternité dans l'oeuvre philosophique de Cicéron

ISBN : 978-2-84050-715-4
Date de publication : 16/12/2010
Format : 16x24
Nombre de pages : 460
Feuilletez ce livre
18,00 €

Cicéron est-il un penseur du temps ? Cette interrogation conduit à une interprétation d’ensemble de l’œuvre philosophique de l’écrivain, envisagée non comme une compilation de sources disparates, mais en termes de cohérence et d’unité. L’enjeu est de taille : il s’agit d’éclairer la pensée complexe et foisonnante du plus grand auteur de la République romaine en référence aux Tusculanes, qui représentent le couronnement de son œuvre et l’aboutissement de sa réflexion sur la notion de sujet.

À partir d’une minutieuse analyse structurale, lexicale et stylistique, cette étude montre notamment que l’expérience du temps, qui représente un élément constitutif de l’anthropologie cicéronienne, favorise l’émergence d’une philosophie de l’existence et permet de comprendre comment Cicéron reçoit et interprète – voire modifie – les différentes conceptions antiques du temps, en particulier celles héritées du platonisme, du stoïcisme et de l’épicurisme ; ce faisant, il se fait le passeur à Rome des notions philosophiques grecques et marque de son influence, jusqu’à nos jours, leur réception.

 

Professeur de langue et littérature latines à l’université Stendhal-Grenoble III, Sabine Luciani est spécialiste de philosophie hellénistique et romaine. Elle est l’auteur de L’Éclair immobile dans la plaine. Philosophie et poétique du temps chez Lucrèce (Peeters, 2000) et de l’édition...